•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des conducteurs ivres au point de contrôle du pont de la Confédération

622d5497912544f38debd80b66f93f75

Le renforcement des pénalités pour la conduite en état d'ivresse a fait augmenter le nombre de véhicules saisis à l'Île-du-Prince-Édouard (archives).

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

La Presse canadienne

Deux automobilistes ayant les capacités affaiblies ont été arrêtés à deux moments différents en début de semaine au point de contrôle de la COVID-19 du Pont de la confédération à Borden-Carleton, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Lundi, vers 10 h, un homme de 22 ans de Summerside a été arrêté après que les employés au point de contrôle aient soupçonné qu'il avait les capacités affaiblies. Ils ont fait appel aux agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui sont affectés aux opérations de soutien au point de contrôle.

Le suspect a été conduit au poste de Prince Est où il a fourni des échantillons d'haleine démontrant une alcoolémie supérieure à la limite permise. De plus, il était en possession d'une arme prohibée.

Son véhicule a été remorqué et mis en fourrière. Il a plus tard et remis en liberté et sa comparution en cour est prévue pour le début décembre.

En fin de semaine, un homme de 35 ans de Charlottetown avait été appréhendé au même point de contrôle. Il n'avait pas de permis de conduire valide en sa possession et il a échoué à un test d'alcoolémie, ayant fourni à la GRC des échantillons d'haleine démontrant une alcoolémie deux fois et demi supérieure à la limite permise.

Son véhicule a lui aussi été remorqué et mis en fourrière. L'homme comparaîtra en cour en novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !