•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CCISF en lice pour le titre de Chambre de commerce de l'année

Carl Laberge et Sandra Rossignol photographiés devant la Place du Citoyen à Saguenay

Le président de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord, Carl Laberge, et la directrice générale, Sandra Rossignol

Photo :  courtoisie / marc-andre couture

Radio-Canada

La Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) est finaliste dans deux catégories au Gala de la Fédération des chambres de commerce du Québec, qui sera présenté le 18 novembre de façon virtuelle.

L’organisme est en lice pour les prix Chambre de commerce de l’année (plus de 200 membres) et Leadership.

La crise sanitaire que nous connaissons depuis plusieurs mois a poussé les chambres de commerce de partout au Québec à se surpasser. Elles ont brillé par leur dévouement, leur travail et leur détermination. Le dévoilement des finalistes permet de mettre en lumière ces personnes qui ont fait un travail remarquable tout au long de cette année tumultueuse, a souligné Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ, par voie de communiqué.

Ces deux nominations ravissent le président du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le-Fjord, Carl Laberge.

Il y a trois ans, nous nous sommes fixé comme objectif d’être un acteur incontournable du milieu économique. Cette nomination nous porte à croire que nous sommes près du but. Maintenant, nous sommes là pour la relance, a déclaré celui qui occupe aussi le poste de directeur général de Port-Saguenay.

Le jury du concours est composé d’anciens directeurs généraux de chambres de commerce. Cinq prix seront décernés lors du gala : Projet innovant, Hommage au bénévolat, Leadership et Chambre de commerce de l'année (moins de 200 membres et plus de 200 membres).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !