•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 à l'hôpital de Gaspé

Une roulotte de dépistage de la COVID-19 devant l'hôpital de Gaspé.

Cinq cas de COVID-19 sont actifs au sein de l'hôpital de Gaspé.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Martin Toulgoat

Le directeur régional de la santé publique de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Dr Yv Bonnier-Viger, confirme qu’il y a une éclosion de COVID-19 à l’hôpital de Gaspé.

Il y a moins de cinq cas actifs, dont un patient et même si l’enquête épidémiologique est en cours, le Dr Bonnier Viger se doute déjà de la source du problème.

Souvent, dans des CHSLD ou dans les milieux hospitaliers, on a des personnes qui ont des problèmes cognitifs. Alors, ce n’est pas qu’ils ne respectent pas les règles, c’est qu’ils ne peuvent même pas les comprendre, avance-t-il. Ça fait partie de la clientèle avec laquelle on doit composer. Donc, ça se peut très bien que ça soit le cas dans ce cas-là aussi.

Yv Bonnier-Viger lors d'un entretien sur Skype.

Le directeur régional de la santé publique pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, Yv Bonnier-Viger

Photo : Radio-Canada / Capture d'écran Skype

Par voie de communiqué, le CISSS a donné plus de précisions sur cette éclosion en fin de journée, mardi. Le CISSS ne souhaite pas dire combien de personnes sont touchées, mais indique que moins de cinq employés et moins de cinq usagers ont reçu un test positif à la COVID-19.

L’identification des employés et les usagers, qui doivent être dépistés, est en cours. Cet exercice se terminera mercredi.

Des mesures, comme la désinfection des lieux, le rehaussement des consignes de prévention, ont été mises en place afin d’assurer la sécurité de la population et du personnel.

Une cellule de crise ainsi qu’un comité de gestion d’éclosion ont été mis sur pied pour coordonner l’ensemble des actions en lien avec cette éclosion. L’équipe d’intervention tactique en prévention et en contrôle des infections a aussi été dépêchée en soutien.

Le CISSS de la Gaspésie assure que les installations de l’hôpital de Gaspé demeurent sécuritaires et invite les usagers à se présenter à leur rendez-vous.

Réactions du syndicat

Le Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est-du-Québec (SIIIEQ) a été mis au courant de la situation. Sa vice-présidente, Annie Bélanger, s'inquiète de l'état de santé de ses membres qui pourraient être infectés.

C’est inquiétant dans le sens que c’est une transmission qui est communautaire, précise Mme Bélanger. C’est-à-dire que la transmission s’est probablement faite par les travailleurs ou par les visiteurs. L’enquête de la santé publique nous donnera les résultats.

Mme Bélanger souligne que des employés ont déjà été testés et qu’ils travaillent quand même en attendant leur résultat.

Elle assure qu’ils portent des équipements de protection supplémentaires. On a mis toutes les mesures en place pour ne pas infecter davantage de patient et de ne pas infecter de membres de personnels, ajoute la vice-présidente du syndicat.

La région a connu la semaine dernière une autre éclosion en milieu hospitalier : moins de cinq employés de l'hôpital de Maria avaient alors contracté la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !