•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

52 films présentés en première au Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue

Une femme fume une cigarette, assise sur un meuble dans un bureau. En arrière-plan, on aperçoit une autre femme qui parle au téléphone, assise derrière un bureau.

L'actrice Sigourney Weaver, dans le film « My Salinger Year ». (archives)

Photo : micro_scope

Rare festival de cinéma à présenter des films en salle en 2020, le Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue présentera 88 films au cours de sa 39e édition, dont 52 premières et 32 films d’animation. Plusieurs de ces films ne prendront l’affiche qu’en 2021, une occasion pour les festivaliers de voir de nombreux courts et longs métrages avant tout le monde.

Tel qu’annoncé auparavant, la 39e édition du festival s’ouvrira sur le long métrage québécois Le Club Vinland, de Benoît Pilon. D’autres longs métrages québécois à ne pas manquer seront de la programmation, comme My Sallinger Year de Philippe Falardeau ou Les vieux chums de Claude Gagnon.

Comme le veut la tradition, des films internationaux d’envergure provenant de 22 pays seront projetés, dont La fine fleur, de Pierre Pinaud (France), All this victory, d’Ahmad Ghossein (Liban), Tantas almas/Valley of souls, de Nicolás Rincón Gille (Belgique/Colombie/Brésil/France) et Supernova, de Bartosz Kruhlik (Pologne).

Le festival avait également dévoilé, la semaine dernière, plusieurs films régionaux, dont le film de clôture, Danser sous la pluie, de Rachelle Roy, le court métrage Still feel you with me, de Béatriz Mediavilla, et le film mettant en vedette Raôul Duguay, Raôul Duguay : par delà La Bitt à Tibi.

La pandémie aura également poussé le festival à présenter une partie de sa programmation, soit l’Espace court, en ligne. Les neuf courts métrages sélectionnés pour l’Espace court seront présentés sur le site web de la Fabrique culturelle, de Télé-Québec.

Les prix du public, soit le Grand Prix Hydro-Québec et le Prix animé TVA - Abitibi-Témiscamingue, seront également décernés par un vote en ligne, une première pour le festival. Toute la semaine, les festivaliers pourront voter pour leur film favori en ayant en main le numéro de série de leur billet.

Un caméraman filme Raôul Duguay qui pointe au loin à bord d'un bateau.

Un film sur Raôul Duguay sera notamment de la programmation du FCIAT.

Photo : gracieuseté FCIAT/Daniel Miller

Pour une première fois, pandémie oblige, les places seront également assignées au Théâtre du Cuivre. Les billets, en vente dès le 22 octobre, ne pourront être achetés qu’en solo ou en duo, ces derniers ne pouvant être procurés que par des personnes habitant sous le même toit.

Malgré ces nombreuses mesures sanitaires, le festival conservera tout de même l’un des aspects qui font sa renommée, soit la présence des artistes et artisans en salle. Ainsi, une vingtaine d’invités pourront échanger avec les festivaliers, dans le respect des normes sanitaires.

Le 39e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue se déroule du 31 octobre au 5 novembre. La programmation est disponible sur le site web du festival (Nouvelle fenêtre). Les billets en solo peuvent être achetés sur le ticketacces.net (Nouvelle fenêtre). Les billets en duo doivent être procurés par téléphone à la billetterie du Théâtre du Cuivre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !