•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Épitaphe, la websérie québécoise sur la mort, adaptée en France

Les 12 émissions d’Épitaphe tournées en Europe seront diffusées au printemps ou à l’été 2021 sur le site de la chaîne franco-allemande ARTE.

Photo en noir et blanc de Béatrice Dalle, qui porte plusieurs croix autour du cou

L'actrice Béatrice Dalle dans la websérie « Épitaphe ».

Photo : Richard Aujard

Fanny Bourel

Épitaphe, la websérie en noir et blanc dans laquelle des artistes évoquent leur mort, fait actuellement l’objet d’une adaptation en France avec diverses personnalités, comme l’actrice Béatrice Dalle ainsi que les acteurs Éric Cantona et Samuel Le Bihan.

Créée par l’agent d’artistes et musicien Stéphane Papillon, Épitaphe a vu le jour en 2018 sur les sites de TV5 et d’Unis TV avec neuf capsules réunissant, entre autres, Hubert Lenoir, Ariane Moffatt et Mario Pelchat. 

Dans cette websérie documentaire, les artistes se livrent sans fard sur leur vie comme sur leurs regrets en répondant aux questions de la Mort, à laquelle Stéphane Papillon prête sa voix. 

Des vedettes devant la grande faucheuse

Après la sortie d’Épitaphe, Stéphane Papillon a rencontré le producteur Martin Bolduc, qui avait un contact au sein de la chaîne franco-allemande ARTE. Enthousiaste, cette dernière a voulu adapter Épitaphe

En raison de la pandémie de COVID-19, le tournage de la version européenne d’Épitaphe s’est limité à la France, à l’exception d’une incursion en Belgique. 

Je suis revenu de France dimanche et je suis encore ben high, raconte Stéphane Papillon. J’ai eu la chance d’être avec des gens extrêmement talentueux et d’avoir rencontré des personnes généreuses aux parcours incroyables.

Si en tant que passionné de musique, Stéphane Papillon avait centré sa série autour d’artistes de la scène musicale, les émissions d’Épitaphe qui seront diffusées sur le site d’ARTE seront consacrées à des acteurs et actrices vedettes en France ainsi qu’à des personnalités, comme le rappeur Joey Starr, et à des artistes, notamment des artistes de performance et un tatoueur. 

Les grosses stars se sont autant livrées que les personnes moins connues, explique celui qui était un inconnu pour les artistes français. J’ai obtenu d’elles la même participation honnête.

Tom Waits comme source d’inspiration

C’est dans un train reliant Montréal à Toronto que Stéphane Papillon a trouvé le concept d’Épitaphe. À moitié assoupi, il écoutait le morceau All Stripped Down dans lequel Tom Waits chante : Well the time will come / When the wind will shout / All stripped down.

Je cherchais une bonne idée de show d’entrevues quand j’ai entendu ces paroles, qui parlent du fait de se retrouver nu devant le Créateur quand on meurt. La voilà l’idée, merci Tom!

Stéphane Papillon, créateur d'« Épitaphe »

Selon Stéphane Papillon, s’adresser à des artistes comme s’ils ou elles vivaient leurs derniers moments permet de les faire parler davantage de sujets personnels plutôt que de leur œuvre. Je trouvais qu’on parlait aux artistes que lorsqu’ils avaient quelque chose à vendre, comme un nouveau disque, explique l’idéateur. Je m’ennuyais des entrevues plus humaines et moins commerciales.

Bientôt Iggy Pop et Radiohead dans Épitaphe?

Les 12 capsules d’Épitaphe tournées en Europe seront diffusées au printemps ou à l’été 2021. 

Stéphane Papillon se dit prêt à faire le tour de monde pour faire voyager le concept de sa série documentaire. Après avoir déjà filmé quatre émissions en Californie, notamment avec Wayne Kramer du groupe rock Motor City Five (MC5) et l’actrice montréalaise Jessica Paré, vue dans la série Mad Men, il souhaite retourner aux États-Unis pour réaliser d’autres capsules. 

Il a également lancé des démarches en vue de pouvoir tourner Épitaphe avec Iggy Pop, Patti Smith, Radiohead, Fatboy Slim ou encore Placebo. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !