•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a 75 ans était créée l’Organisation des Nations unies

Un chef de délégation signe la Charte des Nations unies lors de la conférence de San Francisco en 1945.

Le 24 octobre 1945 est formellement créée l'Organisation des Nations unies.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le 24 octobre 1945, l’Organisation des Nations unies (ONU) est officiellement créée lorsque sa Charte est définitivement ratifiée. Nos archives nous rappellent cette fondation et les premières années de fonctionnement de l’ONU.

Un instrument conçu pour veiller à maintenir la paix

San Francisco 1945, pendant que la guerre s’achève en Europe et fait rage en Asie, du 25 avril au 26 juin, la Charte des Nations unies sera écrite.

Jean Cloutier, 1965
Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Caméra 65, 23 mai 1965

Le 23 mai 1965, le journaliste Jean Cloutier présente à Caméra 65 un reportage qui décrit la création de l’ONU et les 20 premières années de son existence.

Les discussions préparatoires pour le développement d'une organisation mondiale qui veillerait à la sécurité et à la paix internationales ont débuté dès 1941.

Le reportage du journaliste Jean Cloutier rappelle que c’est lors de la conférence tenue dans la ville de San Francisco qu’est adoptée la Charte qui définit le mandat, les structures et les mécanismes de fonctionnement de la nouvelle institution.

L’ONU n’est cependant formellement créée que le 24 octobre 1945, quand la Charte des Nations unies est ratifiée par la majorité des États qui l’ont approuvée quelques mois auparavant à San Francisco.

Le 24 octobre est d’ailleurs célébrée chaque année la Journée internationale des Nations unies.

Le journaliste poursuit son propos en présentant les secrétaires généraux, Gladwyn Jebb, Trygve Lie, Dag Hammarskjöld et U Thant, qui ont dirigé l’ONU pendant les 20 premières années de son existence.

Le reportage parle aussi des crises internationales, notamment la guerre de Corée et du canal de Suez et la crise du Congo, auxquelles l’ONU a été confrontée au cours de cette période.

Un Canadien présent à la création

En janvier 1946, la première Assemblée générale de l’ONU se tient à Londres.

Louis Saint-Laurent est alors secrétaire d’État aux Affaires extérieures et représentant du Canada à l’ONU.

Il y prononce le 13 janvier 1946 un discours enregistré par la radio de Radio-Canada.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Louis St-Laurent, premier ministre du
Canada, à l'écoute lors du Congrès de la Corporation
des agronomes de la province de Québec en 1951.

Louis Stephen Saint-Laurent, 13 janvier 1946 (audio)

Photo : Radio-Canada / Henri Paul

En voici l’intégrale.

Dans ce discours, Louis Saint-Laurent rappelle les principales étapes de la création de l’ONU ainsi que l’étendue de son mandat pour assurer et maintenir la sécurité et la paix internationales.

Le ministre canadien souligne par ailleurs que l’énergie atomique, qui effraie tant le monde, modifie considérablement les notions de sécurité et de paix internationales.

Dans ce contexte, Louis Saint-Laurent confirme que le Canada sera très impliqué dans la Commission de l’énergie atomique qui est l’agence de l’ONU chargée de veiller à l’utilisation pacifique de l’atome.

Louis Saint-Laurent poursuit en mentionnant l’importance qu’a pour le Canada de participer au bon fonctionnement du Conseil économique et social, créé à l’intérieur du système onusien, pour lutter contre les inégalités du développement à travers le monde.

Le représentant canadien termine son discours en affirmant que l’ONU n’est pas la solution définitive au maintien de la paix et de la sécurité internationale.

C’est néanmoins un premier pas essentiel pour y arriver.

Visite du siège de l’ONU

Si sa première assemblée générale s’est tenue à Londres, il n’était pas envisagé que l’ONU demeure de façon permanente dans la capitale britannique.

Dès décembre 1946, il a été décidé que l’ONU aurait son siège à New York dans le quartier de Manhattan sur la rive de l’East River.

Le bâtiment qui accueille les Nations unies est l’œuvre d’une équipe d’architectes de grande réputation qui comprenait Charles-Édouard Le Corbusier, Oscar Niemeyer et Wallace K. Harrison.

L’édifice a été inauguré le 9 janvier 1951.

Le 14 septembre 2005, le Réseau de l’information de Radio-Canada souligne par une émission spéciale, 60e anniversaire de l’ONU, l’anniversaire de l’institution.

Martine Defoy et Marie-Josée Bouchard coaniment de Montréal et de New York cette émission.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Émission spéciale, 60e anniversaire de l'ONU, 14 septembre 2005

Marie-Josée Bouchard a demandé à Louis Hamann, correspondant de Radio-Canada à l’ONU, de lui servir de guide pour visiter le siège de l’organisation.

Le journaliste Louis Hamann nous montre quelques-unes des œuvres d’art que l’on retrouve dans l’édifice.

Il nous fait aussi entrer dans la salle de l’Assemblée générale de même que dans la pièce, beaucoup plus confidentielle et plus rarement vue par le public, où se tiennent les réunions du Conseil de sécurité.

Louis Hamann nous donne aussi accès à un lieu mythique chez les diplomates onusiens.

C’est le salon indonésien où se retrouvent les ambassadeurs des pays membres de l’ONU pour s’entendre sur la bonne marche de l’Assemblée générale.

C’est souvent dans ce salon que des décisions capitales sont prises.

La 75e session de l’Assemblée générale de l’ONU s’est tenue du 15 au 29 septembre 2020.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.