•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le robot Geoffrey, le moyen adorable d'obtenir une livraison sans contact à Toronto

La jeune pousse torontoise Tiny Mile AI croit que Geoffrey représente l'avenir de la livraison.

Un petit robot rose pâle avec de gros pneus sur un trottoir à Toronto.

Le robot Geoffrey effectue des livraisons de nourriture au centre-ville de Toronto.

Photo : Radio-Canada

CBC News

Un petit robot rose nommé Geoffrey déambule dans la grande ville animée de Toronto. Créée avant la pandémie de COVID-19, sa technologie tombe à point, car l’idée derrière l’engin est de libérer les gens de la tâche d’aller faire l’épicerie.

Vous avez peut-être remarqué un petit robot rose qui erre dans les rues du centre-ville de Toronto. Ne vous inquiétez pas, il n'est pas perdu. Ce n’est que Geoffrey qui effectue ses livraisons quotidiennes de nourriture sans contact.

Toujours en phase de test, le petit engin ne réalise que quelques livraisons par jour. Une personne conduit l’appareil à l'aide d'un contrôleur et d'un ordinateur portable, un peu à la manière d’un jeu vidéo.

Maryann Matias, qui le pilote, avoue avoir tissé des liens avec Geoffrey et donne même une personnalité aux robots.

J'aime les rendre sympathiques et même un peu excentriques.

Maryann Matias

Selon le créateur de l'engin et fondateur de Tiny Mile AI, Ignacio Tartavull, Geoffrey n'est pas là pour supprimer des emplois, mais bien pour en créer d'autres, mieux rémunérés.

Il affirme que la compagnie Tiny Mile AI fait payer aux restaurants des frais de livraison nettement inférieurs à ceux d'autres entreprises. Il mentionne aussi que ses robots sont respectueux de l'environnement.

Dans quelques années, cela va sembler ridicule d'utiliser une voiture pour transporter un burrito.

Ignacio Tartavull

Celui qui est à la tête de la compagnie rêve de voir des Geoffrey partout dans la ville pour réaliser toutes sortes de courses.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !