•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba fait marche arrière et permet aux bars des hôtels de rester ouverts

Des bouteilles d'alcools sur une tablette dans un bar.

Les bars attachés à des hôtels pourront rester ouverts.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

Radio-Canada

Le gouvernement du Manitoba fait marche-arrière et autorise les bars situés dans les hôtels à rester ouverts.

De nouvelles ordonnances sanitaires exigeant la fermeture des bars dans la région métropolitaine de Winnipeg ont été annoncées vendredi, dans le cadre de restrictions visant à endiguer la propagation de la COVID-19.

Lundi, la province a décidé que certains des bars visés par ces mesures pourront rester ouverts, soit les bars détenant une licence pour débit de boisson, des établissements attachés à des hôtels.

Après l'annonce de vendredi, les propriétaires d’hôtels se sont plaints affirmant qu’ils étaient injustement ciblés, alors que les restaurants et les bars attachés aux restaurants pouvaient rester ouverts.

Lundi, l’association des hôtels du Manitoba a indiqué à ses membres que la province avait changé d’avis.

Les nouvelles ordonnances de santé viennent tout juste d'être publiées par la province et fait volte-face sur la fermeture des salles de boissons, indique un courriel du président de l’association Scott Jocelyn.

L’ordonnance sanitaire publiée lundi confirme que seuls les bars avec une licence d'établissement de divertissement — essentiellement des boîtes de nuit, ou des établissements qui présentent des spectacles — doivent fermer pendant deux semaines.

Tous les établissements qui peuvent continuer d'accueillir des clients doivent limiter leur nombre à 50 % du maximum permis en temps normal. Il y a une limite de 5 personnes par table. De plus, le volume de la musique ne peut pas dépasser 80 décibels pour éviter que les clients soient obligés de parler fort pour se faire comprendre augmentant ainsi les risques de contaminations.

Avec les informations de Bartley Kives

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !