•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Val-d'Or permettra le porte-à-porte pour l'Halloween

Des décorations d'Halloween.

Val-d'Or permettra aux enfants de faire la collecte de bonbons. (archives)

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Radio-Canada

La Ville de Val-d'Or permettra le porte-à-porte pour la fête d'Halloween, contrairement à Rouyn-Noranda, Amos et La Sarre.

La cueillette des bonbons devra toutefois s'effectuer dans le respect des consignes sanitaires.

Afin d'éviter la propagation du virus, la Ville souhaite que la fête demeure modeste, sans distribution de friandises par les commerçants, par exemple.

Les enfants ne pourront passer de maison en maison qu'avec leur cellule familiale et devront rester dans leur quartier.

Tous devront rester à deux mètres, porter le couvre-visage et éviter de chanter ou de crier.

Les friandises devront être récupérables à deux mètres des maisons.

Le maire Pierre Corbeil estime que cette décision s’inscrit dans la logique des gestes posés depuis le début de la pandémie. On va laisser les gens être responsable de leur décision de passer ou non, explique-t-il. On se colle aux directives émises par la Santé publique. Depuis mars, on a on demandé aux gens de le faire et quand on regarde le bilan de sept mois pour la MRC au complet, je pense qu’on est capable de se permettre de faire de la collecte de bonbons sur notre territoire.

Le maire estime que le principal danger réside dans des partys que des adultes pourraient organiser après la collecte. Il promet que la Sûreté du Québec sera prête à intervenir en cas de débordements.

Pierre Corbeil est convaincu que bien des gens feront le choix de ne pas passer l’Halloween et il constate que beaucoup moins de maisons sont décorées cette année. Il déconseille du même souffle aux parents de l’extérieur de Val-d’Or de faire le voyage pour y profiter de l’Halloween.

Les gens qui auraient des ambitions d’escapades vont être déçus, lance-t-il. On avait des endroits très animés par le passé, mais ça ne lève pas autant cette année. Faire 200 kilomètres de Rouyn-Noranda ou 140 kilomètres d’Amos, ça va n'être pour pas grand-chose. Vous êtes mieux d’acheter des bonbons dans vos commerces et de rester dans vos communautés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !