•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Grande Place vraisemblablement toujours debout au jour de l'An

Des voitures stationnées devant la Grande Place.

La Grande Place, située au centre-ville de Rimouski, ne sera pas démolieen 2020, selon le maire (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le maire de Rimouski, Marc Parent, affirme qu'il est « utopique » de croire que La Grande Place sera démolie d'ici la fin de 2020.

En réponse à une question posée par un citoyen à ce sujet lors de la séance du conseil municipal de lundi soir, le maire a confirmé que les échanges se poursuivent entre la Ville et Groupe Sélection.

Toujours selon lui, Groupe Sélection est ralenti par la COVID-19 et se consacre plutôt aux soins offerts aux résidents de ses bâtiments.

Groupe Sélection, d'abord et avant tout, leur mandat, c'est de s'assurer de la protection de leur clientèle, qui est des résidents plus âgés. Ça a eu des impacts sur les échéanciers, précise Marc Parent.

Il est utopique de croire que La Grande Place sera démolie avant la fin de 2020, mais je pense que 2021 va être une grosse année.

Marc Parent, maire de Rimouski

En juin dernier, le maire affirmait que la Ville était toujours en attente de documents et d'un projet définitif de remplacement de La Grande Place de la part de Groupe Sélection.

Groupe Sélection maintient son projet

De son côté, le Groupe Sélection affirme que son projet prévu à la Grande Place n'est pas mort au feuilleton, mais que le contexte de pandémie a retardé l'initiative.

On y travaille sans cesse, mais bien entendu, la pandémie nous a ralentis dans nos travaux, affirme la vice-présidente aux affaires publiques et communications corporatives chez Groupe Sélection, Mylène Dupéré,

Elle ajoute que la nature du projet ne changera pas puisqu'il a reçu l'acceptabilité sociale des citoyens de Rimouski. Par contre, la pandémie a quand même forcé le Groupe Sélection à une certaine réflexion.

[On réfléchit à ] comment c'est fait à l'intérieur, [...] comment on peut s'assurer de mettre en place des mesures qui peuvent s'avérer nécessaires en temps de pandémie qu'on n'avait pas calculées avant, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !