•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le service ambulancier de Winnipeg a besoin de plus de ressources, dit un rapport

Une ambulance

La Ville de Winnipeg et la province sont dans l’impasse au sujet du financement du service ambulancier.

Photo : CBC

Radio-Canada

Le service d’ambulance de Winnipeg a besoin de plus de ressources, sans quoi, les véhicules ne pourront plus accepter des patients à faible priorité, avertit un rapport du Service d'incendie et de soins médicaux d'urgence de la Ville.

Le chef du service, John Lane, a présenté le rapport au comité municipal des services communautaires dans lequel il propose deux options à Soins communs Manitoba, l’organisme de santé responsable des soins médicaux d’urgence.

Nous devons réduire la demande ou augmenter les ressources, affirme-t-il.

Pour réduire la demande, dit M. Lane, les ambulances de Winnipeg pourraient arrêter d’accepter des patients à faible priorité qui ne sont confrontés à aucun risque vital. Le rapport note qu'il faudra alors modifier des lois provinciales.

Sinon, la Municipalité a besoin de plus d’ambulances, de plus d’agents de formation, et d’une amélioration du programme de paramédecine communautaire de la Ville.

Une hausse d'appels de 20 %

Le volume d'appels pour des ambulances a augmenté de 20 % entre 2011 et 2019, indique le rapport. Il souligne aussi qu'il n'y a pas eu d'investissements importants dans de nouveaux équipements, dans la formation ou dans le développement d’options de soins autres que les ambulances.

La croissance démographique, l'expansion géographique de la ville et la demande croissante en raison de la consommation d’opioïdes et de méthamphétamine ont également fait augmenter le nombre d'appels.

Une impasse

La Ville de Winnipeg et la province sont dans l’impasse depuis des mois au sujet du financement du service ambulancier.

Dans une réponse, un porte-parole de Soin communs a contesté l’exactitude du rapport municipal : Soins communs ne s’intéresse pas à négocier un accord de financement de plusieurs millions de dollars avec la Ville de Winnipeg par le biais des médias cette semaine, tout comme nous la semaine dernière et la semaine avant celle-là.

La province affirme que le financement du Service d'incendie et de soins médicaux d'urgence de Winnipeg a augmenté de 9 % au cours des deux dernières années, ce qui dépasse largement le taux d'inflation.

Le porte-parole de Soins communs ajoute que l'organisme de santé a travaillé avec le service pour identifier les améliorations du fonctionnement qui créeront des capacités au sein du service pour gérer un volume accru de patients, et que ces améliorations sont attendues dans un avenir proche.

Avec les informations de Sean Kavanagh

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !