•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de l'alerte au tsunami pour le sud de l'Alaska et la Colombie-Britannique

Une carte montrant le parcours possible du tsunami au cours des heures suivant le tremblement de terre.

Si un tsunami est créé, il peut s'écouler quelques heures avant qu'il frappe les côtes plus au sud.

Photo : U.S. National Tsunami Warning Centre

Radio-Canada

L'alerte au tsunami lancée pour certaines parties de l'Alaska après qu’un séisme de magnitude 7,5 eut frappé le large des côtes de l'État américain à 14 h 54 (Heure du Pacifique) a été levée. Dans le cas de la création d'un tsunami, les côtes britanno-colombiennes auraient pu être touchées.

Le séisme a eu lieu à une profondeur de 41 km au large du sud de l'Alaska.

L'organisation américaine de surveillance des tsunamis a d'abord lancé une alerte pour les côtes du sud de l'Alaska avant de la lever un peu plus tard.

Le U.S. National Tsunami Alert Center a évalué les données disponibles et établi qu'il n'y avait pas de menace de tsunami en dehors de la région immédiatement à proximité du séisme.

Pour procurer l’avertissement le plus tôt possible, les alertes [au tsunami] initiales sont basées uniquement sur l’information sismique, explique le site d'information sur les tsunamis de Ressources naturelles Canada.

Une annulation est publiée après qu'une évaluation des données sur le niveau de l'eau confirme qu'un tsunami destructeur n'aura pas d'impact sur une zone sous alerte, avis ou surveillance ou qu'un tsunami a diminué à un niveau où aucun dommage supplémentaire n'est prévu, ajoute Ressources naturelles Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !