•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ensemble du territoire de l’Estrie reste orange

Une pancarte annonçant la ville de Lac-Mégantic, en Estrie.

La région du Granit recense plusieurs nouveaux cas de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / John Naïs

Radio-Canada

Malgré les fortes hausses de cas de COVID-19 recensées dans la région du Granit et celle de la Haute-Yamaska, incluant Bromont, depuis plusieurs jours, l’ensemble du territoire du CIUSSS de l’Estrie-CHUS demeure au palier orange.

C’est ce qu’a fait savoir Alain Poirier, directeur de la santé publique en Estrie, lors d’un point de presse, lundi après-midi.

Selon le Dr Poirier il n’y a pas lieu d’augmenter les mesures et de faire passer des sous-territoires en rouge.

On en a discuté à deux reprises avec le ministère de la Santé et c’est la position qu’on adopte, indique-t-il. Toute l’Estrie [reste] en orange, y compris les régions où ça chauffe un peu plus.

Compte tenu de ce qu’on sait sur les éclosions, nos interventions, le dépistage, l’incidence, le taux de positifs [...] notre maîtrise et notre capacité de travailler avec le territoire font qu’il n’y a pas lieu de faire passer le sous-territoire en rouge.

Dr Alain Poirier, directeur de la santé publique en Estrie

La Croix-Rouge demandée en renfort à Lac-Mégantic

Alors que les cas de COVID-19 ne cessent d’augmenter dans la région du Granit, la santé publique de l’Estrie a fait appel aux services de la Croix-Rouge afin de prêter main-forte aux employés du CHSLD du Granit, qui est aux prises avec une éclosion depuis plus d’une semaine.

Si on est rendu là, c’est qu’encore une fois, notre équilibre en ressources humaines est très précaire. On veut bien sûr que les gens soient au travail, mais qu’ils puissent se reposer et revenir au travail, souligne pour sa part le Dr Stéphane Tremblay, directeur général du CIUSSS de l'Estrie - CHUS.

Cette demande d'aide de la Croix-Rouge a été faite la semaine dernière et la santé publique de l’Estrie devrait recevoir une réponse dans le courant de la semaine prochaine.

Éclosion dans une résidence pour aînés de Lac-Mégantic

La région du Granit recense plusieurs nouveaux cas de COVID-19 depuis plus d’une semaine. La résidence pour aînés Village Harmonie, à Lac-Mégantic, compte d’ailleurs une éclosion.

Au total, 7 résidents de ce milieu de vie sont atteints de la COVID-19, indique le dernier bilan de la santé publique de l’Estrie.

À la polyvalente Montignac, toujours à Lac-Mégantic, 2 nouveaux cas s'ajoutent au bilan de l’établissement, ce qui porte à 8 le nombre de personnes infectées.

Aucun nouveau cas de COVID-19 n’est répertorié au Centre de santé et de service sociaux (CSSS) du Granit. Une éclosion frappe actuellement l'unité des soins de longue durée. Le nombre d’usagers ayant reçu un diagnostic positif est de 19, alors que 12 employés sont atteints du virus.

D’ailleurs, le point de service de dépistage de la région du Granit sera déménagé au 3293, rue Victoria, à Lac-Mégantic, dès mardi. Seules les personnes ayant un rendez-vous pourront s’y faire tester.

Offre bonifiée du dépistage à Granby

Du côté de Granby, 16 nouveaux cas s'ajoutent au bilan de la résidence du Mont. Actuellement, 27 résidents et 5 employés sont touchés par le nouveau coronavirus.

L’offre de dépistage sera d’ailleurs bonifiée les mardis, mercredis, jeudis et vendredis à partir du mardi 20 octobre.

Le point de service de dépistage situé au pavillon Roger-Bédard du parc Daniel-Johnson accueillera, sur rendez-vous seulement, les personnes répondant aux critères de dépistage de la santé publique, indique-t-on dans un communiqué.

Du côté de la MRC des Sources, une entreprise agricole est aux prises avec une éclosion. On y recense 14 cas.

Dans son dernier bilan, la santé publique de l’Estrie fait état de 47 nouveaux cas de COVID-19 portant le nombre de cas actifs à 342.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !