•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres erreurs et oublis dans le bilan des éclosions du Québec

Le gouvernement Legault demande « des comptes » au ministère de la Santé.

Des employées du CHSLD Marcelle-Ferron derrière une vitre.

Une éclosion touchant 30 résidents et 11 employés du CHSLD Marcelle-Ferron de Brossard n'a été dévoilée par le ministère qu'après deux semaines.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

À Gatineau, la résidence Cité-Jardin compte neuf aînés atteints de la COVID-19, si l'on en croit le plus récent bilan du ministère de la Santé, publié lundi. Pourtant, dans une lettre adressée aux résidents et aux familles, le 17 octobre, on apprend que ce sont plutôt 34 résidents et 5 employés qui ont été déclarés positifs.

Des résidences infectées n'apparaissent pas dans le tableau officiel ou des données sont clairement en deçà de la réalité.

À Marieville, en Montérégie, le CHSLD Sainte-Croix a un bilan officiel de 11 cas, selon le tableau du ministère. Or, deux sources indiquent qu'il y a plutôt 35 résidents infectés et que ce nombre est connu depuis jeudi.

Dans l'est de Montréal, le CHSLD Marie-Rollet est apparu dans le tableau du gouvernement lundi, avec deux cas rapportés. Pourtant, deux sources nous disent qu'au moins 9 résidents et 5 employés sont infectés.

La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, exige plus de transparence : Les établissements doivent nous donner l’heure juste sur leur situation en milieux d’hébergement avec les données les plus à jour possible.

Nous avons demandé des comptes au ministère de la Santé et des Services sociaux afin de comprendre pourquoi ces informations ne nous ont pas été rapportées plus rapidement.

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés du Québec

Éclosions connues, mais absentes du tableau

À Victoriaville, la Résidence du Verger a fait les manchettes de la presse locale, la semaine dernière, en raison d'une éclosion ayant touché jusqu'à 15 résidents, mais l'établissement n'apparaît pas dans le bilan du ministère.

Lundi, la Résidence Villa St-Joseph de Saint-Hyacinthe a fait une entrée fracassante dans le tableau avec 35 cas positifs, soit plus de 40 % des résidents. Elle s'est placée directement en tête des résidences privées pour aînés (RPA) les plus infectées. Pourtant, le syndicat des infirmières dit avoir été avisé de la situation dès le 12 octobre.

Radio-Canada révélait lundi que le CHSLD Marcelle-Ferron de Brossard avait été absent de la liste du ministère durant deux semaines après l'éclosion qui y est survenue. Trente résidents et 11 employés y sont atteints de la COVID-19.

Éclosions terminées, mais encore dans la liste

Une gestionnaire de CIUSSS qui a demandé de taire son nom, car elle n’est pas autorisée à nous parler, raconte avoir signalé « à maintes occasions » des erreurs dans les données cumulées concernant les résidences pour aînés.

Cela a pris en moyenne un mois et demi avant de faire corriger les erreurs!

Une gestionnaire de CIUSSS, sous le couvert de l'anonymat

C’était dans mon cas au détriment des propriétaires de RPA qui n’avaient plus ou n’avaient pas eu de cas COVID positifs, puisque les données erronées les empêchaient d’avoir de nouveaux locataires et portaient atteinte à leur réputation, raconte cette gestionnaire.

Des « difficultés techniques »

Le ministère de la Santé invoque des difficultés techniques affectant son tableau des éclosions et affirme travailler sans relâche pour le mettre à jour.

Ce printemps, de nombreuses erreurs dans ce tableau et des retards dans la transmission des données par les établissements avaient faussé la perception de la situation réelle. Le gouvernement avait promis d'y remédier.

Le mot d’ordre de notre gouvernement, c’est la transparence, maintient la ministre Marguerite Blais.

Cette dernière veut toutefois « remettre les choses en perspective » : Le nombre de cas demeure aux alentours de 500 en milieux d’hébergement alors qu’au plus fort de la crise [ce printemps], nous étions à près de 8000.

Avec la collaboration de Jacaudrey Charbonneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !