•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ratification de l'entente conclue entre Fiat Chrysler et ses travailleurs

Deux hommes travaillent sur une voiture. Ils sont séparés par un écran en plastique et portent des masques.

À l'intérieur de l'usine d'assemblage Fiat Chrysler de Windsor, les postes de travail ont été réaménagés à cause de la COVID-19.

Photo : Groupe FCA

Radio-Canada

Le constructeur automobile Fiat Chrysler (FCA) confirme que ses travailleurs canadiens ont ratifié l'entente de principe conclue la semaine dernière.

Il s'agit d'une nouvelle convention collective de trois ans.

Selon l'accord, FCA promet d'investir 1,58 milliard de dollars au Canada et de créer 2000 emplois.

L'usine de la compagnie à Windsor doit être transformée pour y assembler au moins un modèle de véhicule électrique, un projet de 1,35 à 1,5 milliard, selon le constructeur.

L'été dernier, Fiat Chrysler avait licencié environ le quart de sa main-d'oeuvre locale, en raison de la chute des ventes des minifourgonnettes qui y sont produites.

De leur côté, les installations de FCA à Brampton doivent bénéficier d'investissements de 50 millions pour la production de nouvelles versions des modèles Dodge Charger et Challenger.

Le constructeur promet aussi d'augmenter de 22 % son personnel à l'usine de moulage d'Etobicoke (Toronto).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !