•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vingtaine de logements évacués après une fuite de gaz à Sherbrooke

Une équipe de Gaz Métro s'active à colmater une fuite sur la rue Ball, à Sherbrooke.

Une importante fuite de gaz a forcé l’évacuation de plusieurs résidences dans le secteur des rues Ball et Alexandre.

Photo : Radio-Canada / Jacques Lamarche

Radio-Canada

Quelques jours après l’évacuation de l’école LaRocque, à Sherbrooke, une autre importante fuite de gaz a forcé l’évacuation de plusieurs résidences dans le secteur des rues Ball et Alexandre.

Au total, c’est une vingtaine de logements qui ont été évacués, selon les pompiers.

Tous les occupants ont pu réintégrer leurs habitations peu avant 11 h après le colmatage de la fuite par une équipe de Gaz Métro.

La fuite de gaz a causé quelques problèmes de circulation dans le secteur lundi en matinée. Selon le Service de police de Sherbrooke (SPS), tout est rentré dans l’ordre.

Des travaux dans le secteur pourraient être la cause de cette fuite de gaz, selon le SPS.

Jeudi dernier, l’école primaire LaRocque, à Sherbrooke, avait été complètement évacuée à la suite d’une fuite de gaz majeure sur la rue McManamy, au coin de la rue Adélard-Collette.

Au total, près de 400 personnes avaient dû être évacuées, incluant les personnes se trouvant dans l’école primaire ainsi que d'autres se trouvant dans les environs.

Personne n'avait été blessé. Deux personnes incommodées avaient été prises en charge par les ambulanciers, mais elles n'avaient pas été conduites à l'hôpital.

Par ailleurs, Stéphane Simoneau, directeur du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke, avait confirmé au micro de l’émission Vivement le retour, jeudi, qu'une inspection serait menée pour savoir pourquoi le territoire de la Ville de Sherbrooke découvre autant de conduites de gaz sectionnées cette année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !