•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Capitale-Nationale compte le plus de cas de COVID pour 100 000 habitants au Québec

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une femme portant entre autres un masque et une visière se prépare à dépister quelqu'un qui demeure assis dans sa voiture.

Le reportage de Pierre-Alexandre Bolduc

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Le bilan publié lundi matin recense un nombre record de nouveaux cas de COVID-19 dans la Capitale-Nationale avec 272 nouvelles infections au cours des 24 dernières heures. La région se retrouve au sommet du palmarès québécois des cas actifs par 100 000 habitants.

La tendance est donc de nouveau à la hausse après environ 2 semaines sous la barre des 200 nouveaux cas quotidiens. La baisse escomptée avec le passage en zone rouge et le renforcement des mesures le 1er octobre se fait toujours attendre.

Dans Chaudière-Appalaches, le bilan de lundi fait état de 48 nouvelles contaminations.

Première au Québec

Signe que la deuxième vague frappe la Capitale-Nationale de plein fouet, la région est au 1er rang des régions du Québec pour le nombre de cas actifs sur 100 000 habitants.

La région de Chaudière-Appalaches arrive quant à elle en 4e position, devant Laval, Montréal et la Montérégie.

Depuis le début de la pandémie, 7 416 cas de COVID-19 ont été confirmés dans la région de la Capitale-Nationale. Plus de 70 % de ces infections ont été diagnostiquées après le 1er septembre.

Pas de cause évidente

Le directeur région de santé publique, le Dr André Dontigny, soutient qu’il est très difficile de comprendre pourquoi la Capitale-Nationale se retrouve dans une telle situation. La transmission communautaire n’a pas de cause unique et la santé publique rapporte 155 éclosions différentes dans la région.

Est-ce qu'on a un certain pourcentage plus élevé dans la Capitale-Nationale de personnes qui ne font pas cet effort? C'est possible, lance-t-il comme hypothèse. Il ajoute que la hausse des cas quotidiens s’est aussi fait sentir plus tôt ici qu’ailleurs au Québec. On a une ou deux semaines de décalage avec les autres régions qui se sont retrouvées dans une situation similaire de palier rouge.

Le Dr Dontigny invite l’ensemble de la population à redoubler de prudence et à respecter les mesures sanitaires au maximum.

De plus en plus difficile

Appelé à commenter le pire bilan régional depuis le début de la pandémie, le maire Régis Labeaume a lui aussi appelé au respect des mesures sanitaires.

Il faut que le monde prenne ça au sérieux. Notre principal problème, il est là, avance le maire. Il affirme aussi sentir une certaine lassitude dans la population et il a l’impression que ce sera encore pire avec la perte d’ensoleillement et le changement d’heure à la fin octobre.

À l'échelle du Québec, 1038 nouveaux cas ont été recensés dans le bilan publié lundi et 535 personnes sont hospitalisées en raison de la COVID-19, dont 92 aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !