•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déficit moins important que prévu pour la Ville de Québec

Le maire de Québec, Régis Labeaume, en conférence de presse.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, en conférence de presse.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

La Ville de Québec a revu ses prévisions budgétaires et anticipe que le manque à gagner sera de 138 millions de dollars pour les années 2020 et 2021. Il s'agit d'un déficit moins élevé de 5 millions de dollars par rapport aux prévisions présentées à la fin août.

Ces cinq millions de dollars supplémentaires ont été générés notamment par un plan de compressions budgétaires adopté par l'administration Labeaume.

Notre conservatisme des dernières années et notre plan financier qu'on a mis en place il y a dix ans nous servent très bien aujourd'hui. Ça va aussi nous servir l'an prochain. Par rapport aux autres villes, on est très bien positionnés, affirme le maire de Québec.

Au début du mois d'octobre, la Ville a dû mettre à pied près de 400 employés qui travaillent dans les piscines et les installations sportives municipales.

Pour les employés des piscines publiques, il s'agissait de la deuxième mise à pied en quelques mois en raison de la pandémie.

Ainsi, le déficit anticipé de la Ville de Québec s'élèvera à 19,1 millions de dollars pour la Ville en 2020 et à 27 millions de dollars pour le Réseau de transport de la capitale (RTC).

En 2021, l'administration municipale prévoit un déficit de 66 millions de dollars pour la Ville et de 26 millions de dollars pour le RTC.

La Ville de Québec va utiliser les 55 millions offerts par le gouvernement du Québec et puiser 30 millions de dollars pour éponger ses pertes.

On le fait par des restrictions et des économies jusqu'à maintenant. Pour le reste, on va vous revenir avec le budget 2021, on vous donnera les réponses pour l'an prochain, affirme Régis Labeaume.

Des discussions sont toujours en cours entre le RTC et le gouvernement afin de trouver des sommes additionnelles pour combler les déficits.

Ce qui est en discussion présentement, c'est de définir la formule précise par laquelle le gouvernement va indemniser les sociétés de transport pour cette année et l'an prochain. On devrait avoir des nouvelles sous peu. Les indications que j'ai sont très positives, explique le président du RTC, Rémy Normand.

La Ville de Québec affirme avoir perdu 50,3 millions de dollars en revenus depuis le début de la pandémie. Les mesures sanitaires ont également engendré des dépenses supplémentaires de 22,6 millions de dollars.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, soutient qu'un plan de restriction budgétaire devra également être mis en place l'an prochain et que la situation financière de la Ville sera plus difficile que cette année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !