•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination contre la grippe s'amorce en Gaspésie et aux Îles

Une infirmière administre un vaccin.

La santé publique souhaite que toutes les personnes à risque se fassent vacciner contre la grippe (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

La vaccination contre la grippe saisonnière s'amorce en Gaspésie et aux îles de la Madeleine.

Les citoyens peuvent maintenant prendre un rendez-vous pour se faire vacciner.

Dans le contexte de la pandémie, cette campagne prend une autre allure.

On veut vraiment, cette année, mettre l'accent sur les personnes à risque, a expliqué le directeur de la santé publique de la région, Yv Bonnier-Viger, en entrevue à Bon pied, bonne heure.

On pense que dans le contexte de la COVID, les personnes à risque sont presque les mêmes et on essaie de les rejoindre.

Yv Bonnier-Viger, directeur régional de la santé publique

Personnes considérées à risque par la santé publique :

  • Personnes atteintes de maladies chroniques
  • Femmes enceintes aux 2e ou 3e trimestre de grossesse
  • Personnes âgées de 75 ans et plus

Afin d'éviter la transmission, la vaccination sera aussi offerte gratuitement aux proches qui habitent sous le même toit qu'un enfant de moins de 6 mois ou qu'une personne à risque élevé d'hospitalisation.

Les travailleurs de la santé seront également priorisés.

Des vaccins donnés à l'urgence ou lors d'un rendez-vous médical

Même s'il encourage la vaccination des personnes à risque, le Dr Bonnier Viger croit cependant que le nombre de cas d'influenza pourrait être moins important cette année en raison des mesures sanitaires en place.

Afin de réduire les contacts entre les personnes, les gens qui le désirent pourront également se faire vacciner lors d'un rendez-vous médical de routine ou lors d'une consultation à l'urgence.

La santé publique n'a pas prévu davantage de doses pour la campagne de vaccination cette année. Le nombre de doses pourra être ajusté en cours de saison en fonction de ce qui se présentera, a affirmé le directeur de la santé publique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !