•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Racisme systémique : pas au Québec, insiste Ian Lafrenière

Portrait de Ian Lafrenière.

Le ministre Ian Lafrenière était l'invité de l'émission Tout le monde en parle, dimanche soir.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Pas de racisme systémique au Québec, mais des annonces d’ici Noël pour réformer un « système défaillant » avec des « changements rapides », a promis Ian Lafrenière, le nouveau ministre québécois responsable des Affaires autochtones sur le plateau de l’émission Tout le monde en parle, dimanche soir.

L’ancien directeur des communications du SPVM a assuré avoir rencontré tous les chefs des Premières Nations depuis sa nomination, il y a tout juste une semaine.

Le nouveau ministre a reconnu l'existence, au Québec, de racisme, d'intolérance, de discrimination et de profilage tout en refusant le concept de racisme systémique.

Il a notamment fait valoir sa carrière forte de 28 ans dans le corps policier montréalais pour justifier son acclimatation à ses nouvelles fonctions et aux réformes attendues.

Je connais assez bien l'organe de l'interne pour être capable de la critiquer puis d'amener des changements, parce qu'il y a des changements à faire du côté policier aussi.

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

Il a laissé entendre que des changements à la formation des policiers pourraient être dans la mire du gouvernement.

Des annonces imminentes

Laissez-moi ma chance de vous prouver ce qu'on a comme plan et j'ai un plan très clair en tête, a affirmé le remplaçant de Sylvie D'Amours, dont le départ a été précipité par la crise entourant la mort de Joyce Echaquan, décédée à l'hôpital de Joliette après avoir subi des insultes dégradantes de la part d'une infirmière et d'une préposée aux bénéficiaires.

D'ici Noël, ma volonté, c'est de faire des annonces concrètes, d'amener du changement pour les gens des communautés, mais du changement qui est perceptible.

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

On va poser des gestes pour corriger un système défaillant, a-t-il promis en mentionnant un travail collectif de longue haleine sur des mois et des années.

Sans dévoiler ses priorités, M. Lafrenière a mentionné que les membres des communautés autochtones ont un besoin d'être rassurés et de voir qu'on va faire des changements [...] crédibles.

Il dit vouloir miser sur le développement économique et touristique, un potentiel sous-exploité au Québec, selon lui, et veut renforcer les liens avec les communautés autochtones de la province.

Le nouveau ministre a également lancé un appel aux Québécois pour favoriser l'écoute et la réconciliation avec les Premières Nations.

Je reçois ça avec une grande humilité [le poste de ministre], mais seul, je n'y arriverai jamais, c'est impossible. Les Québécois vont devoir me donner un coup de main, on a du travail à faire collectivement.

Avec les informations de Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !