•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le CHSLD le plus infecté au Québec « oublié » par le ministère

Une éclosion sévit depuis deux semaines au CHSLD Marcelle-Ferron, dont la situation a été rendue publique dimanche à la suite de questions de Radio-Canada.

Entrée du CHSLD Marcelle-Ferron

L'éclosion qui a lieu depuis deux semaines au CHSLD Marcelle-Ferron n'a été rendue publique que dimanche.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Selon nos informations, 30 résidents et 11 employés ont été déclarés positifs à la COVID-19 au Centre d'accueil Marcelle-Ferron, à Brossard en Montérégie. C'est le CHSLD le plus touché de toute la province.

Pourtant, jusqu'à dimanche, il n'apparaissait pas dans le tableau (Nouvelle fenêtre) faisant état des éclosions dans les milieux de vie pour aînés, publié tous les jours par le ministère de la Santé.

Ce printemps, de nombreuses erreurs dans ce tableau et des retards dans la transmission des données par les établissements avaient faussé la perception de la situation réelle. Le gouvernement avait promis d'y remédier.

Ça fait deux semaines que j'ai été avisée des premiers cas, confirme Sonia Mancier, présidente de la FIQ-Secteur privé, qui représente les infirmières.

Ce n'est pas une petite éclosion, parce que les chiffres progressent tous les jours.

Sonia Mancier, présidente de la FIQ-Secteur privé

La direction du CHSLD a assuré au syndicat que les informations avaient été transmises au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre.

Contacté par Radio-Canada samedi, le CISSS nous a d'abord répondu que seules les données confirmées actuellement apparaissaient sur le site du ministère.

Le CISSS s'est toutefois empressé d'appeler le ministère pour avoir plus d'informations concernant le tableau.

24 heures plus tard, le Centre d'accueil Marcelle-Ferron faisait son apparition dans le tableau, indiquant 18 cas parmi les résidents, ce qui en fait le plus infecté parmi tous les CHSLD du Québec.

On ne veut surtout pas reproduire ce qui s'est passé durant la première vague. [...] On a vraiment des informations au compte-gouttes. On a vraiment l'impression qu'on ne veut pas que l'information sorte.

Sonia Mancier, présidente de la FIQ-Secteur privé

Le ministère de la Santé reconnaît avoir été informé dernièrement de cette éclosion, mais invoque des difficultés techniques.

Le ministère est bien au fait des difficultés techniques affectant le tableau publié des CHSLD en éclosion. Des solutions sont définies et les équipes travaillent sans relâche pour les mettre en œuvre dans les meilleurs délais. Ceci, afin de fournir à la population l’information à jour sur la situation dans les milieux de vie pour aînés.

Marie-Louise Harvey, porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Le tableau des éclosions en CHSLD est un simple fichier Excel rempli à la main. Il n'est pas encore clair à quelle étape les difficultés dans le transfert de l'information se sont produites.

Sur le site web du CHSLD Marcelle-Ferron, il est indiqué depuis le 13 octobre un message « important », faisant état de l'éclosion. Toutes les visites, même celles de proches aidants, sont suspendues jusqu'à nouvel ordre, ce qui va à l'encontre des directives du ministère (Nouvelle fenêtre).

Des employées du CHSLD Marcelle-Ferron derrière une vitre

Radio-Canada a appris que 30 résidents et 11 employés du CHSLD Marcelle-Ferron ont été déclarés positifs à la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le bilan de l'éclosion pourrait encore s'alourdir dans l'établissement de 273 résidents, car plusieurs résultats de tests sont encore attendus.

Le ministère de la Santé assure suivre la situation de près. Selon Québec, le CHSLD a mis en place les mesures adéquates pour gérer l’éclosion et assurer la conformité des pratiques de prévention et contrôle des infections.

Des solutions ont été mises en place pour améliorer les communications et le partage d’informations en provenance des milieux, assure le gouvernement, notamment en s’assurant de la présence d’un gestionnaire responsable du milieu pour faire les liens avec les autorités.

Le ministère souligne que la priorité est d’abord de donner les soins aux patients et d’assurer la mise en place des mesures de prévention et de contrôle des infections. Ainsi, il peut y avoir un écart entre le nombre de cas et de décès constatés sur le terrain et les données officielles rendues publiques sur Québec.ca.

Dimanche, le tableau des CHSLD en éclosion faisait état de 177 résidents actuellement infectés dans 37 établissements.

Deux éclosions à Saint-Hyacinthe

Deux résidences privées pour aînés de Saint-Hyacinthe en Montérégie sont également aux prises avec des éclosions de COVID-19 qui se comparent à celle du CHSLD Marcelle-Ferron.

À la Villa Saint-Joseph, la moitié des résidents ont contracté la maladie, soit 39 personnes.

À la résidence Bourg-Joli, 10 employés et 37 résidents ont pour leur part été infectés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !