•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non-respect des règles sanitaires: des plexiglas installés dans la Chambre des communes

Tous les sièges de la chambre des communes du parlement d'Ottawa sont vides.

La Chambre des communes à Ottawa.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

À Ottawa, de nouveaux panneaux en plexiglas seront installés à la Chambre des communes d'ici lundi. Des pages ont dénoncé le comportement de certains députés bafouant les mesures sanitaires liées à la pandémie de COVID-19, a appris CBC.

Selon un courriel interne de l'administration de la Chambre des communes obtenu par CBC, certains pages ont exprimé leur inquiétude quant à leur santé et à la sécurité de leur famille en constatant que des députés et des membres du personnel ne pratiquaient pas la distanciation physique avec leur entourage professionnel.

Selon eux, des députés et membres du personnel ont retiré leur masque dans certains espaces communs, dont les halls d'entrée - les salons de la Colline du Parlement où les élus peuvent tenir des réunions ou se restaurer tout en surveillant les activités dans la salle des Communes voisine.

Une source a déclaré à CBC que les plaintes des pages visaient des comportements à risque observés dans le lobby de l'opposition que partagent les conservateurs, le NPD et le Bloc québécois.

Plus précisément, certains députés et membres du personnel qui ne portent pas un masque se trouvent parfois à proximité de vous lorsque vous êtes posté dans les halls, a déploré Alexandre Jacques, greffier de comité à la Chambre des communes et coordinateur du programme des pages, dans un courriel adressé le 1er octobre aux pages de la Chambre des communes.

C'est quelque chose que les superviseurs et moi-même avons remarqué ces derniers jours et qui nous préoccupe.

Alexandre Jacques, greffier de comité à la Chambre des communes.

Les députés et le personnel ont le droit de ne pas porter un masque lorsqu'ils siègent dans la salle de la Chambre des communes ou dans les halls du gouvernement ou de l'opposition - mais ils sont censés garder physiquement leurs distances, conformément aux règles du Bureau de régie interne.

Certains députés et membres du personnel de ces trois partis d'opposition ont été vus en train de violer les règles, a déclaré la source.

Installation de plexiglas

L'administration de la Chambre des communes a envoyé un courriel à tous les pages leur indiquant que leur santé et leur sécurité étaient une priorité et qu'elle prendrait des mesures supplémentaires d'ici lundi dans le lobby de l'opposition.

Dès la semaine prochaine, vous remarquerez l'installation de plexiglas autour de vos postes de travail dans le lobby de l'opposition, a déclaré M. Jacques dans un courriel envoyé aux pages mercredi.

Les barrières de plexiglas offriront aux pages une protection supplémentaire lorsqu'ils sont assis - mais pas lors de leurs déplacements pour livrer des messages aux députés.

Alors que les pages doivent porter un masque, certains veulent les rendre obligatoires pour les députés et le personnel de la Chambre des Communes et des halls d'entrée, a déclaré une source de la Chambre des Communes.

L'ancienne cheffe du Parti Vert, Elizabeth May, a déclaré à CBC qu'elle avait vu des députés du lobby de l'opposition ignorer les directives sur la distance physique à plusieurs reprises. Elle a assuré avoir vu une vingtaine de personnes entassées dans la salle la semaine dernière, ajoutant que la salle du lobby est mal conçue pour la distanciation physique.

C'est trop de gens regroupés, trop de gens sans masque.

Elizabeth May, ancienne cheffe du Parti Vert.

La directrice des communications de la Chambre des communes, Heather Bradley, a déclaré qu'après que les pages ont commencé à faire part de leurs inquiétudes à leurs superviseurs, l'administration de la Chambre des communes leur a conseillé de se retirer de toute situation [...] qu'ils estiment dangereuse et de parler immédiatement avec leur superviseur.

Avec les informations d'Ashley Burke de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.