•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boussole électorale : la santé et l’éducation divisent les Saskatchewanais

L'interface de la Boussole électorale, avec trois icônes présentant les chefs de trois partis politiques en Saskatchewan.

La Boussole électorale aide les électeurs à mieux comprendre les enjeux à travers 30 questions (archives).

Photo : Radio-Canada / (capture d'écran)

Étienne Ravary Ouellet

Si un pourcentage important d’électeurs des deux principaux partis ayant participé à la Boussole électorale  (Nouvelle fenêtre)sont d'accord pour réduire la taille des classes même si cela doit entraîner plus de dépenses, les Saskatchewanais sondés ne s’entendent pas sur l’accessibilité aux soins de santé.

Le tiers des électeurs sondés favorisant le Parti Saskatchewanais et 30 % de ceux appuyant le Nouveau Parti démocratique (NPD) s’entendent pour dire que les classes doivent être désengorgées même si cela coûte plus cher aux contribuables. Parmi les répondants penchant vers le NPD, 56 % sont fortement d’accord avec cette idée.

De même, 36 % des électeurs de la province qui ont utilisé l'outil croient fortement que les écoles religieuses privées ne devraient pas recevoir de financement de l’État. Parmi les électeurs interrogés qui envisagent de voter pour le NPD, ils sont 56 % à appuyer cette idée, mais sont seulement 26 % parmi ceux qui pensent voter pour le Parti saskatchewanais.

Méthodologie

La Boussole électorale n’est pas un sondage. Les utilisateurs ne sont pas présélectionnés. Les données, collectées du 28 septembre au 13 octobre 2020, ont été pondérées de manière à les rapprocher de celles d’un échantillon représentatif de la population réelle, selon les données du recensement et d’autres estimations démographiques.

Les données viennent des réponses de 4256 personnes qui ont utilisé la Boussole électorale. Cet outil en ligne a été créé par Vox Pop Labs, un groupe de sondeurs et de scientifiques sans affiliation politique.

Cependant, lorsque vient la question des soins de santé, les résidents interrogés ne sont pas d'accord.

Une portion presque égale de citoyens qui ont répondu aux questions croit que les gens ne devraient pas devoir payer pour obtenir un meilleur accès à des soins de santé (43 % en désaccord), alors qu’une portion similaire (44 % d’accord) estime que débourser son propre argent devrait être légal afin d’obtenir un meilleur accès à des soins de santé.

Sans surprise, 77 % des électeurs sondés envisageant de voter pour le NPD sont en désaccord ou fortement en désaccord avec cette idée. Par contre, 62 % des électeurs interrogés et qui envisagent de voter pour le Parti saskatchewanais sont à l'aise avec la possibilité d'un système de santé accessible au privé.

Les répondants semblent toutefois trouver un terrain d’entente pour dire que le gouvernement doit offrir plus financement afin de garantir que les parents ne paieront pas plus de 25 $ par jour pour avoir accès à une garderie. Le quart d'entre eux est d’accord ou fortement d’accord (26 %) avec l’idée, dont 79 % des électeurs envisageant le NPD dans leurs intentions de vote.

Radio-Canada souligne que le bilan de la Boussole électorale ne correspond pas à une consigne de vote. Il sert à promouvoir l’instruction électorale et la participation du public pendant les campagnes électorales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !