•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 fait trois autres victimes à Ottawa et en Outaouais

Une personne en uniforme de professionnel de la santé qui tient un écouvillon.

Les écouvillons sont de petites tiges munies de brosses à l'extrémité permettant d'aller chercher des sécrétions et des cellules dans le nez. (archives)

Photo : Radio-Canada / Montage

Radio-Canada

Santé Publique Ottawa (SPO) rapporte 2 autres décès et 67 nouveaux cas de COVID-19 dimanche, tandis que de son côté, l’Outaouais enregistre 1 nouveau décès et 16 nouveaux cas.

Alors que l’Outaouais franchissait samedi la barre des 2000 cas détectés depuis le début de la pandémie, les nouveaux chiffres portent à 2024 le nombre de cas cumulés.

Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais, il y a 256 cas actifs de COVID-19. Le CISSS de l’Outaouais fait état d’un nouveau décès, portant ainsi à 35 le nombre total de décès, alors que 1733 ont vaincu la maladie.

En moyenne sur les 7 derniers jours, le CISSS de l'Outaouais a procédé à 389 tests de dépistage.

Ottawa toujours un point chaud en Ontario

Quant à la capitale fédérale, elle compte désormais 790 cas actifs et 47 hospitalisations, dont 7 aux soins intensifs. Le bilan s’alourdit avec 2 décès supplémentaires.

Depuis le début de la pandémie, 6036 personnes ont contracté la maladie. De ce chiffre, 4943 sont rétablies. La tranche d'âge 20-29 ans est la plus touchée par la maladie.

En Ontario, la tendance est toutefois à la baisse. C’est la première fois, depuis dimanche dernier, que la province enregistre un nombre de nouveaux cas quotidiens en dessous de la barre des 700.

Ottawa demeure néanmoins l’un des points chauds de l’épidémie, avec les régions de Toronto, Peel et York.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Fort achalandage au parc de la Gatineau

Cette fin de semaine encore, le parc de la Gatineau a été fortement achalandé.

Sur Twitter, la Commission de la capitale nationale (CCN) a indiqué avoir dû fermer des promenades et des stationnements, samedi, puisque l'achalandage dépassait la capacité du réseau.

La fin de semaine dernière, la police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais avait demandé aux citoyens d'éviter tout déplacement non essentiel en raison du passage de la région en zone rouge.

Selon les autorités, admirer le coloris automnal n'est pas un déplacement essentiel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !