•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 50 % des citoyens se prononcent sur le nouveau nom d'Asbestos

Une affiche indique la voie à suivre pour le vote à l'auto.

Près de 50 % des citoyens d'Asbestos ont voté afin de choisir le nouveau nom de leur municipalité.

Photo : Radio-Canada / Pierrick Pichette

Radio-Canada

Plus de 2700 Asbestriens ont soumis leur votre afin de déterminer le nouveau nom de leur ville, qui sera dévoilé lundi soir. 

Selon les données disponibles dimanche soir, 47,5 % de la population a fait son choix entre L'Azur-des-Cantons, Jeffrey-sur-le-Lac, Larochelle, Phénix, Trois-Lacs ainsi que Val-des-Sources.

Ce taux de participation répond bien aux attentes du directeur général de la municipalité, Georges-André Gagné. 

C’est très bon quand on regarde les chiffres qui sont habituellement enregistrés lors d’élections municipales, qui se situent autour de 50 % dans les meilleurs moments. C’est certain qu’au regard de tout ça, on est extrêmement satisfaits, a-t-il fait savoir.

Pendant cinq jours, les citoyens étaient invités à voter à même leur véhicule afin de limiter les contacts entre eux et les employés. La plupart des résidents se sont dits charmés par cette façon de faire de la municipalité.

Quand ça va pas bien on le sait tout de suite, et là on ne reçoit que des compliments sur les réseaux sociaux. Les gens trouvent que notre organisation est bien faite, la protection pour les citoyens aussi, alors on peut juste être contents, a souligné Georges-André Gagné.

Quand je suis allé, il y avait beaucoup de monde, mais ce n’était pas aussi long que ce à quoi je m’attendais. C'était très bien fait, a ajouté un des citoyens. 

La Ville a enclenché le processus de changement de nom l'an dernier afin de se défaire de la connotation négative associée à l'amiante.

Après le dévoilement d’une première série de noms, la Ville avait suspendu le processus pour retourner à la table de travail. La Ville avait finalementretiré Apalone et Jeffrey de ses propositions.

Un changement graduel

Bien que la nouvelle appellation de la ville sera connue lundi, il faudra être patient avant de voir ce changement se matérialiser. Dès les prochains jours, une demande sera acheminée à la Commission de toponymie, qui donnera son accord final. 

Par la suite, les citoyens le désirant auront 30 jours pour se faire entendre, après quoi la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, approuvera officiellement la nouvelle appellation. 

Pendant ce temps, la Ville en profitera pour développer sa nouvelle image. L’administration espère avoir complété la transition avant l’arrivée du temps des Fêtes.

Les citoyens rassurés

Des citoyens avaient fait part de leurs inquiétudes face au changement lors des consultations publiques tenues par la Ville. Ils craignaient de devoir apporter de nombreuses modifications à leurs documents personnels, sur lesquels est inscrite leur adresse civique. 

Or, pour le directeur général, il était primordial de ne pas demander trop d’efforts aux Asbestriens. Celui-ci a tenu à rassurer la population sur la question.

Les gens étaient préoccupés, ils nous demandaient s’ils allaient devoir renouveler leur permis de conduire et tous leurs papiers gouvernementaux. On peut leur confirmer que tout se fera automatiquement à même le système du gouvernement. C’est comme lors des fusions entre les municipalités. Le changement vient avec le temps, lors des renouvellements, a-t-il déclaré.

Rappelons que la municipalité s’était octroyée un budget maximal de 100 000 $ afin de procéder à son changement de nom.

Avec les informations de Pierrick Pichette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !