•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : trois hôpitaux de Toronto aux prises avec des éclosions

La façade d'un hôpital

L'hôpital Toronto Western est aux prises avec une éclosion de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / David Donnelly/CBC News

Radio-Canada

Trois hôpitaux de Toronto sont aux prises avec des éclosions de COVID-19. Dans les deux cas, des patients ont contracté la maladie lors de leur visite des lieux.

Des employés des deux des trois hôpitaux sont aussi aux prises avec le virus.

La direction de St. Joseph's Health Centre et celle de l’hôpital Toronto Western affirment toutes deux qu’un bon nombre de cas peuvent être directement attribués à une visite sur leurs locaux.

Dimanche, l'hôpital Toronto Western a confirmé au moins neuf cas du nouveau coronavirus dans son établissement.

Trois patients et six membres du personnel ont reçu un diagnostic positif. Les cas proviennent de deux unités différentes. L'une des unités s'occupe des patients infectés par le virus, mais ces cas sont probablement nosocomiales, a déclaré la porte-parole de l'UHN, Gillian Howard.

Du côté du St. Joseph's Health Centre, ce sont 20 cas de COVID-19 qui sont liés à leurs locaux. Sept patients et 13 membres du personnel ont contracté la maladie en raison de leur présence sur les lieux.

Les porte-parole des deux établissements affirment que certains protocoles ont été modifiés en raison de ces éclosions et que les patients ou les visiteurs devraient vérifier la situation avant de se rendre sur les lieux, soit en visitant le site web de l’hôpital ou en appelant à la réception.

Puis, du côté du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), la direction affirme que deux personnes ont retracé l'origine de leur infection aux locaux du centre. L'hôpital a déclaré avoir mis en œuvre des procédures standard de prévention et de contrôle des infections pour les épidémies respiratoires, notamment la fermeture de l'unité aux admissions et aux transferts. Nous restons vigilants quant aux politiques et aux procédures visant à assurer la sécurité du personnel et des patients et nous travaillons avec nos partenaires de Santé publique Toronto sur le signalement, la surveillance et le contrôle des infections, écrit CAMH dans un communiqué. Avec les restrictions actuelles en place, le maire de Toronto, John Tory, a déclaré qu'il espérait que le nombre de cas de COVID-19 diminuera. [Notre médecin hygiéniste] nous a dit que ce n'était qu'une question de temps avant que cela ne se propage d'une population plus jeune aux personnes âgées, aux maisons de soins de longue durée et finalement à des endroits comme les écoles, a-t-il dit. Les mesures qui ont été prises, les mesures que j'ai soutenues, étaient des mesures pour mettre fin à cela, afin que nous puissions garder les écoles ouvertes, garder les résidences de soins de longue durée en sécurité et j'espère que cela fonctionne.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !