•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une personne atteinte de la COVID-19 meurt au Nouveau-Brunswick

Entrée du Manoir Notre-Dame.

Le Manoir Notre-Dame, un foyer de soins de Moncton au Nouveau-Brunswick, le 8 octobre 2020.

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Radio-Canada

Une personne ayant récemment contracté la COVID-19 au Nouveau-Brunswick est morte « en raison de problèmes de santé sous-jacents, y compris la COVID-19 », annonce dimanche le gouvernement de la province.

Il s’agit d’une personne dans la soixantaine, de la région de Moncton, qui résidait au Manoir Notre-Dame, un foyer de soins.

Il s’agit du troisième décès lié à la pandémie de COVID-19 au Nouveau-Brunswick, indique le gouvernement provincial.

C'est aussi le premier décès lié à la pandémie à être annoncé par la province depuis le 13 juin.

5 nouveaux cas découverts

La province recense dimanche cinq nouveaux cas de COVID-19, faisant passer à 104 le nombre de cas connus dans la province.

Trois des personnes ayant reçu un résultat positif à un test de dépistage résident dans le Restigouche, et deux autres sont dans la région de Moncton.

Trois patients étaient toujours hospitalisés dimanche, dont un aux soins intensifs.

Avis d'exposition au coronavirus

Les responsables de la santé publique au Nouveau-Brunswick préviennent dimanche d'un risque d'exposition au coronavirus à bord d'un avion s'étant récemment posé dans la capitale.

Les passagers du vol 8954 d'Air Canada, parti le 8 octobre de Toronto pour atterrir à Fredericton, sont invités à être attentifs à l'apparition de symptômes de la COVID-19 d'ici le 22 octobre.

En cas de symptômes, il faut téléphoner au 811 pour planifier un test de dépistage.

Le Restigouche et Moncton sont des zones orange

Deux éclosions de maladie à coronavirus sont survenues ce mois-ci au Nouveau-Brunswick, l’un dans le Grand Moncton (zone 1) et l’autre dans le Restigouche, où se trouve Campbellton (zone 5). Ces deux régions sont maintenant des zones orange, où des restrictions supplémentaires existent pour mieux freiner la propagation du virus.

Une liste des activités permises ou interdites en zone orange se trouve sur le site du gouvernement (Nouvelle fenêtre).

Les autres régions du Nouveau-Brunswick demeurent des zones jaunes (Nouvelle fenêtre), où les directives de santé publique sont moins strictes.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.