•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un important négociateur palestinien transféré dans un hôpital en Israël

Saëb Erakat devant un drapeau palestinien.

Saëb Erakat, principal négociateur palestinien avec Israël, lors d'une rencontre avec des diplomates en 2019, à Ramallah.

Photo : Reuters / MOHAMAD TOROKMAN

Agence France-Presse

Le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saëb Erakat, atteint de la COVID-19, a été hospitalisé dimanche dans un établissement israélien qui a fait savoir qu'il se trouvait dans un état « grave, mais stable ».

M. Erakat a été « transféré à l'hôpital Hadassah de Jérusalem », a rapporté l'OLP dans un communiqué, après avoir précédemment indiqué qu'il allait être hospitalisé à Tel-Aviv.

« Après avoir contracté la COVID-19 et en raison de problèmes respiratoires chroniques, Dr Erakat nécessite désormais d'être suivi médicalement dans un hôpital », a indiqué l'organisation.

Son état n'est pas bon, a confirmé à l'Agence France-Presse son frère Saber Erakat.

Atteint de fibrose pulmonaire, M. Erakat – l'une des personnalités palestiniennes les plus connues à l'étranger – a subi en 2017 une greffe de poumon dans un hôpital américain avant de reprendre ses activités.

L'OLP a annoncé le 9 octobre que le dirigeant âgé de 65 ans et habitant la ville de Jéricho en Cisjordanie occupée, avait été contaminé par le nouveau coronavirus et qu'il faisait une pause dans ses engagements au vu des circonstances.

L'hôpital Hadassah Ein Kerem a indiqué que M. Erakat avait été admis dans l'unité de soins intensifs dédiée aux malades du coronavirus à la demande de responsables de l'Autorité palestinienne.

Il est arrivé dans un état grave, nécessitant une assistance et de fortes doses d'oxygène, a indiqué l'établissement dans un communiqué. Il se trouvait ces dernières heures dans un état grave, mais stable.

Ce proche du président Mahmoud Abbas a participé, en tant que négociateur en chef côté palestinien, à de nombreuses discussions dans le cadre du processus de paix avec Israël, aujourd'hui dans l'impasse.

Il avait multiplié ces dernières semaines les déclarations contre la normalisation des relations entre Israël et des pays du Golfe, effectuée sans paix préalable entre les Palestiniens et l'État hébreu.

Depuis le début de la pandémie, 42 490 cas de contamination au coronavirus – dont 381 décès – ont été recensés en Cisjordanie, territoire occupé par Israël où vivent 2,8 millions de Palestiniens.

Dans la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, environ 4 650 cas ont été enregistrés officiellement, dont 27 décès, sur deux millions de Palestiniens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !