•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des manifestants Black Lives Matter interpellent la Ville du Grand Sudbury

Des manifestants marchent dans la rue en tendant des affiches

Des manifestants ont écrit les demandes de Black Lives Matter Sudbury sur leurs affiches.

Photo : Radio-Canada / Zacharie Routhier

Plusieurs dizaines de manifestants ont bravé la pluie dimanche à Sudbury. Ils répondaient à l'appel de la section locale de Black Lives Matter, qui demande à la municipalité de prendre des mesures pour favoriser l'inclusion des personnes noires, des personnes de couleur et des Autochtones au sein de la communauté.

Je crois que c'est important d'agir localement, lance Rova Gwekwerere, qui a pris part à la marche. Souvent, quand on pense à Black Lives Matter, on pense à un mouvement lointain aux États-Unis, ou encore à Toronto. Mais on peut agir à Sudbury afin d'aider les personnes noires, les personnes de couleur et les Autochtones.

Rova Gwekwerere dans la manifestation.

Rova Gwekwerere, au centre, se réjouit de voir plusieurs personnes se rallier à la cause Black Lives Matter à Sudbury.

Photo : Radio-Canada / Zacharie Routhier

Comme les autres participants, elle est venue manifester pour montrer son appui aux trois demandes phares du groupe Black Lives Matter Sudbury.

Demandes de Black Lives Matter Sudbury

  • Diminuer de 10 % du budget du Service de police du Grand Sudbury et réinvestir cet argent dans des programmes et des services communautaires
  • Instaurer des programmes d'éducation culturellement adaptés et inclusifs pour les jeunes
  • Mettre en place de nouvelles subventions pour les artistes racisés, et s'assurer que ceux-ci soient représentés dans les jurys

La porte-parole de Black Lives Matter Sudbury, Ra'anaa Brown, compte sur l'appui de la communauté.

Black Lives Matter, c'est une organisation communautaire. C'est important que des groupes et des gens nous supportent afin qu'on puisse voir du changement à l'échelle de la municipalité.

Ra'anaa Brown, porte-parole de Black Lives Matter Sudbury
Ra'anaa Brown durant la manifestation.

Ra'anaa Brown scandait des slogans lors de la manifestation.

Photo : Radio-Canada / Zacharie Routhier

Rejoindre les élus

Avant de prendre la rue, le groupe Black Lives Matter avait présenté ses demandes au conseil municipal de la Ville du Grand Sudbury le 22 septembre dernier. Le groupe affirme avoir reçu un accueil froid et désintéressé de la part des élus.

On ne nous a pas vraiment écoutés, laisse tomber Aurore Mbonimpa, membre du groupe Black Lives Matter Sudbury. On n'a pas donné une réponse juste à nos revendications. On dirait qu'ils n'étaient pas assez préparés pour répondre à nos revendications.

Nous sommes ici pour manifester encore une fois et dire : on a des demandes et nous aimerions que [la Ville] nous donne quelque chose de juste.

Aurore Mbonimpa, membre du groupe Black Lives Matter
dscf0659

La manifestation s'est terminée à la place Tom Davis, près du Service de police du Grand Sudbury. Le groupe Black Live Matter a réitéré ses trois demandes lors d'un discours.

Photo : Radio-Canada / Zacharie Routhier

Geoff McCausland, le conseiller municipal ayant invité le groupe à témoigner devant le conseil, estime qu’il y a eu un écart entre les attentes du groupe et des élus. Le conseil municipal était de l'avis que cette présentation allait être le commencement d'une conversation. BLM Sudbury ont présenté leurs demandes avec l'objectif d'une action immédiate. J'espère faire partie de la suite de ce dialogue, et être à l'écoute.

Le groupe Black Lives Matter confirme que des discussions sont en cours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !