•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nokia et la NASA vont installer un réseau 4G sur la Lune

Illustration artistique d'un astronaute travaillant sur la surface de la Lune.

Ce sera le premier système de communication 4G/LTE dans l'espace, selon la NASA.

Photo : NASA

Radio-Canada

La NASA a confié un projet d’une valeur de 14,1 millions de dollars américains à l’entreprise de télécommunications Nokia visant à déployer un réseau cellulaire sur la Lune.

Selon ce que rapporte le site Mashable, la division nord-américaine de Nokia planifie d’y installer un réseau 4G/LTE et éventuellement, d'effectuer une transition vers la 5G. Selon ce qu'a affirmé NASA dans une annonce officielle, ce sera le premier système de communications 4G/LTE dans l’espace.

Le système pourrait permettre des communications sur la surface lunaire sur de plus grandes distances, avec une vitesse accrue, et plus de fiabilité que les standards actuels, peut-on lire dans l’annonce de l’agence fédérale américaine.

L’enveloppe allouée à Nokia s’inscrit dans le programme Tipping Point de la NASA, une initiative de 370 millions de dollars américains vouée à faire avancer la recherche et le développement dans le domaine de l’exploration spatiale.

La division de recherche et développement de Nokia, Bell Labs, a fourni plus d’explications dans une série de publications sur Twitter. Grâce à son réseau, l’entreprise souhaite permettre le contrôle à distance de véhicules lunaires et la diffusion de vidéos en haute définition à partir du satellite naturel de la Terre.

Le réseau sera spécifiquement conçu pour résister aux températures extrêmes, à la radiation et au vide spatial.

Aucun échéancier n’a été dévoilé pour la construction du réseau, mais elle s’inscrit dans l’objectif de la NASA d’avoir une base sur la Lune d’ici 2028, a affirmé l’administrateur de la NASA Jim Bridenstine.

Avec les informations de Mashable

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !