•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saturday Night Live diffuse un segment parodiant le Québec et le Canada

Une femme regarde au loin dans des longues-vues, devant un décor de la ville de Toronto.

Issa Rae dans le rôle d'une correspondante à Toronto, qui est à la recherche du rappeur Drake.

Photo : Capture d'écran ET Canada

Radio-Canada

Le dernier épisode de la populaire émission humoristique américaine Saturday Night Live, diffusée samedi, comprenait un sketch se moquant des cultures canadienne et québécoise, avec des références au rappeur Drake, à Degrassi, à la ville de Brossard et à la controverse du « Bonjour, hi ».

Ah bon, please welcome Jean-Fred Desjardins, lance en ouverture du sketch le présentateur télé d’une chaîne de nouvelles fictive du Québec, incarné par Bowen Yang.

S’ensuit alors un bulletin de nouvelles où Yang échange avec M. Desjardins et avec sa coprésentatrice, incarnée par l’actrice et humoriste Kate McKinnon, le tout en anglais, mais avec un accent québécois souligné à gros traits.

Lorsqu'il cherche ses mots, Yang marmonne des phrases en français, parsemées de références à Brossard et Longueuil. Il lâche même un tabarnak bien senti vers la fin du sketch.

De son côté, la comédienne invitée Issa Rae joue le rôle d’Awa Sene, une correspondante du réseau à Toronto, dont le mandat est de surveiller une éventuelle apparition du rappeur Drake, dans le segment Drake Watch.

Le présentateur joué par Bowen Yang la salue d’ailleurs avec la formule Bonjour, hi, une référence à la controverse sur la langue d’accueil des commerces et services publics québécois, principalement à Montréal.

Issa Rae, dont le micro est identifié avec le logo de CBC, affirme qu’elle croyait avoir vu Drake, mais qu'il s'agissait finalement d'une personne en fauteuil roulant – une référence au rôle de Jimmy Brooks de l’émission Degrassi : La nouvelle génération, incarné par Drake.

Le reste de l’émission de SNL comportait d’autres éléments canadiens : le chanteur Justin Bieber était l’invité musical et l’acteur torontois Jim Carrey était de retour pour incarner le candidat démocrate Joe Biden.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !