•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La campagne s’active à une semaine du scrutin

Montage photo des trois chefs portant des masques faciaux.

Les chefs des principaux partis aux élections provinciales : Sonia Furstenau du Parti vert, Andrew Wilkinson du Parti libéral et John Horgan du Nouveau Parti démocratique de la Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck et CBC/Mike McArthur et Ben Nelms

Radio-Canada

Les trois principaux candidats aux élections de la Colombie-Britannique prévues le 24 octobre ont présenté de nouveau une partie de leurs plateformes, soit une semaine avant le grand jour du scrutin.

À Kamloops, le chef du Nouveau Parti démocratique, John Horgan, a donné des précisions sur son plan de lutte contre le cancer. Sa formation politique, a-t-il déclaré, promet de verser 450 millions de dollars pour combattre la maladie au cours des trois prochaines années.

M. Horgan a notamment dénoncé les compressions au système de santé faites par les libéraux lors de leurs 16 ans au pouvoir.

Samedi matin, le chef du Parti libéral, Andrew Wilkinson, a rappelé lors d’un discours à Campbell River qu’il avait été médecin dans cette ville pendant trois ans dans les années 80.

Le premier ministre, a-t-il dit, n’a rien fait pour que les travailleurs retrouvent un emploi et redonnent de la stabilité à leurs familles qui dépendent du secteur forestier affaibli par les nombreuses fermetures de scieries.

En après-midi, le Parti vert a dévoilé son plan pour une exploitation durable des forêts. Son chef, Sonia Furstenau, a dénoncé les gouvernements de la Colombie-Britannique pour ne pas prendre en compte l’avenir des jeunes lorsqu’ils se lancent dans des décisions liées à l’environnement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !