•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Wade Sira, le chef du Parti Buffalo est poursuivi en justice

Wade Sira dans un parc.

Le chef du Parti Buffalo, Wade Sira est poursuivi par un groupe privé.

Photo : Radio-Canada / Don Sommers/CBC

Radio-Canada

Le chef du Parti Buffalo, Wade Sira, et la candidate Constance Maffenbeier sont poursuivis par un groupe privé de Calgary, le Progressive group for independent business (PGIB), « pour une question alléguée de rupture de contrat ».

Selon Chris Tan, l’organisateur responsable de la Saskatchewan pour le PGIB, le chef du Parti Buffalo aurait signé deux contrats qui stipulaient que le parti obtiendrait du soutien logistique pour sa campagne en échange d’une rétribution financière.

Mon travail, c’était de trouver des espaces pour organiser le quartier général du parti, organiser les communications [et] préparer les locaux pour les rassemblements. C’est le nerf de la guerre en campagne politique, décrit-il.

L’organisateur affirme par la suite qu’il était en train de démarcher des ententes avec des fournisseurs téléphoniques lorsqu’il a appris d’un collègue que le chef du Parti Buffalo, Wade Sira, avait annulé le contrat.

Ça faisait peut-être sept jours que je travaillais là-dessus. [...] De ce que je comprends, on faisait ce pour quoi on a été embauché. On avait un contrat valide et quelqu’un a décidé de changer la donne. Je peux vous dire que la décision n’a pas été prise de notre côté.

Chris Tan ne parvient pas à expliquer la décision du Parti Buffalo, mais il estime qu’une bonne partie du travail pour lequel il a été embauché avait déjà été accompli lorsqu’il a appris que le parti mettait fin au contrat, le 2 octobre, se souvient-il.

On ne comprend pas ce qui s’est passé. Ça prend beaucoup d’effort pour accomplir ce travail. C’est décevant.

Le chef du Parti Buffalo, Wade Sira a répondu samedi dans un échange de courriel qu’il s'agissait avant tout d’une demande introductive d'instance. Il se plaint par ailleurs d’avoir une couverture médiatique injuste.

C’est un drôle de hasard que la nouvelle sorte à 8 jours des élections. [...] Ce n’est qu’une tactique de l'establishment politique.

Il a par ailleurs précisé qu’il envisageait de répliquer.

Le Parti Buffalo et les candidats nommés dans cette cause envisagent de déposer des accusations criminelles contre Craig Chandler [le fondateur du groupe] et PGIB.

Wade Sira, chef du Parti Buffalo

Dans sa poursuite devant la Cour provinciale de l’Alberta, la société PGIB réclame la totalité de l'argent initialement prévu dans les contrats, soit un peu plus de 40 000 $.

Avec des informations de Alexis Lalemant

Élections Saskatchewan 2020

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !