•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pérennisation souhaitée de pratiques politiques mises en place durant la pandémie

L'hôtel de ville de Saguenay se dresse sous un ciel gris.

L'hôtel de ville de Saguenay se dresse sous un ciel gris.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

Les dirigeants des principales villes de la province aimeraient que certaines pratiques instituées durant la pandémie puissent survivre à la crise du coronavirus.

Ces élus provenant notamment de Saguenay, de Montréal, de Longueuil, de Québec, de Lévis, de Trois-Rivières et de Gatineau voudraient que le vote et la participation à distance continuent d'être possibles dans le cadre des réunions des conseils municipaux.

Ils souhaiteraient aussi que les citoyens conservent la possibilité de soumettre leurs questions par écrit.

Enfin, ces élus aimeraient que dans le cadre du processus pouvant mener à la tenue d'un référendum, les signatures puissent toujours être recueillies en ligne.

Ces diverses revendications ont été acheminées à la ministre provinciale des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !