•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CISSS AT prêt pour la campagne de vaccination contre la grippe

Un patient avec la manche de sa chemise relevée se fait vacciner contre la grippe en Colombie-Britannique.

Un patient se fait vacciner contre la grippe.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La campagne de vaccination contre la grippe sera lancée au début du mois de novembre en Abitibi-Témiscamingue.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue invite les personnes vulnérables à se faire vacciner gratuitement.

Cette année, la campagne s’adapte au contexte de la COVID-19 et le CISSS demande aux citoyens de respecter des mesures de la santé publique.

Des vaccinations de masse n'auront pas lieu comme par les années passées

Nathalie Deshaies de la DSP de l’Abitibi-Témiscamingue et responsable régionale de la campagne de vaccination contre la grippe

Cette année, la vaccination se fera seulement sur rendez-vous, exclusivement sur rendez-vous. Depuis quelques années, on fait affaire avec [le site web] CLICSANTÉ qui fonctionne très bien, mais chaque année, on a des gens qui se rendent aux campagnes de vaccination sans rendez-vous, explique la responsable régionale de la campagne de vaccination contre la grippe , Nathalie Deshaies.

Dans les années passées, on était capable de glisser un entre-deux, mais cette année, c'est vraiment impossible étant donné toutes les consignes sanitaires qu'on doit respecter, précise la responsable.

Chaque année, environ 30 000 personnes sont vaccinées dans la région.

Le CISSS AT affirme qu’il sera en mesure d’offrir la vaccination à tous ceux qui en font la demande.

Pour ce qui est de l'efficacité du vaccin, Nathalie Deshaies dit qu'il faudra attendre les semaines prochaines pour le savoir.

Ça, on ne peut pas le savoir tant et aussi longtemps qu'on ne connaît pas les souches qui vont circuler, dit-elle. C'est vraiment quand la saison est entamée, qu'on fait l'analyse des souches qui circulent, qu'on peut faire une corrélation avec le vaccin, à savoir quelle est son efficacité. L'efficacité du vaccin n'est jamais nulle, mais d'une souche à l'autre, le pourcentage d'efficacité varie d'une année à l'autre. D'une façon ou d'une autre, les gens vénérables sont capables d'aller chercher une certaine efficacité année après année.

Les personnes qui ressentent des symptômes d’allure grippale, de gastro-entérite, ou s’apparentant à la COVID-19 doivent éviter de se présenter au centre de vaccination.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !