•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trudeau et Erdogan discutent du Haut-Karabakh

Justin Trudeau et Recep Tayyip Erdogan se serrent la main.

Justin Trudeau et le président turc Recep Tayyip Erdogan, lors du sommet du G20 en 2015 à Ankara, en Turquie (archives).

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau s’est entretenu avec le président turc Recep Tayyip Erdogan sur l’importance de trouver une issue pacifique au conflit ainsi que sur la question de la suspension de certaines exportations militaires par le Canada.

Selon un communiqué de presse du cabinet du premier ministre, M. Trudeau a exprimé sa profonde préoccupation concernant l'augmentation du nombre de décès, la perte de vies civiles et les violations du cessez-le-feu au Haut-Karabakh et a exhorté la Turquie à utiliser son influence pour amener les parties à la table des négociations afin de trouver une solution pacifique au conflit.

Lors de cet appel téléphonique, les deux dirigeants ont discuté d’un resserrement des relations commerciales. Le président Erdogan a déclaré que la suspension par le Canada de la vente de certaines technologies de drones n’était pas conforme à l’esprit de l’alliance entre les pays de l’OTAN, selon le bureau de la présidence turque à l’issue des échanges.

La Turquie aurait acheté pour 151 millions de dollars d’équipements militaires canadiens en 2019, selon les données d’Affaires mondiales Canada. Il s'agit notamment de caméras ultrasophistiquées fabriquées en Ontario par L3Harris Wescam; celles-ci sont installées sur la plupart des drones militaires turcs.

Cette technologie permettrait d’accroître la précision des drones fabriqués par la Turquie, qui fournit de l’équipement aux forces de l’Azerbaïdjan impliquées dans les combats contre l’Arménie au Haut-Karabakh. Le conflit qui a éclaté le 27 septembre dans la région séparatiste du Haut-Karabakh a déjà fait plusieurs dizaines de victimes parmi les populations civiles.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !