•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ourson prend ses aises à Loretteville

Un ourson au pelage noir assis dans l'herbe

Un ourson se balade autour du golf de Loretteville depuis quelques jours.

Photo : Getty Images / Loic Venance

Un ourson se balade dans les environs du golf de Loretteville depuis quelques jours, vraisemblablement en quête de nourriture en prévision de l’hiver. Aperçu par plusieurs citoyens au cours de la dernière semaine, notamment en bordure de résidences, le surprenant promeneur a même été capté sur vidéo.

Les agents de la protection de la faune, avertis de la présence de l’animal, laissent l’ourson vaquer à ses occupations pour le moment.

[Ils] assurent une surveillance dans le secteur, indique un communiqué envoyé par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Selon le ministère, il est probable que l’ourson soit alléché par les fruits dont regorgent les pommiers et les pommetiers en cette période de l’année.

Il rappelle aux citoyens de ne jamais nourrir, intentionnellement ou non, l’animal. Pour les résidents du secteur, il est donc suggéré de ranger les mangeoires, de récolter les fruits tombés des arbres et d’entreposer les ordures.

Le ministère conseille aussi de procéder au nettoyage de tout ce qui a pu être en contact prolongé avec de la nourriture, comme les grilles à cuisson, dont l’odeur peut attirer l’ourson.

Précautions à prendre

Bien que la protection de la faune ne s’affole pas de la présence de l’ourson aux abords du golf, elle rappelle les précautions à prendre pour éviter tout incident fâcheux.

Ainsi, si maman ourse venait à passer elle aussi dans les parages, il est fortement recommandé de ne pas approcher les oursons, souligne le ministère.

En cas de rencontre un peu trop rapprochée avec un ours, le calme est de mise. Reculez lentement sans le fixer directement dans les yeux. Ne criez pas et ne faites pas de mouvement brusque et retirez-vous tranquillement, indique le ministère de la Faune.

Si l’ours se montre menaçant, les autorités demandent de contacter sans délai SOS Braconnage au 1 800 463-2191.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !