•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élus appellent à la prudence malgré la baisse des cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un technicien de laboratoire manipule un spécimen à tester pour la COVID-19.

Le Bas-Saint-Laurent n'a connu aucun nouveau cas quotidien de COVID-19 jeudi

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Radio-Canada

Des élus du Bas-Saint-Laurent appellent à la prudence malgré une baisse marquée des cas de COVID-19 sur le territoire.

La santé publique du Bas-Saint-Laurent n'a enregistré aucun nouveau cas quotidien lors de son dernier bilan, une première depuis plusieurs semaines et, surtout, depuis les éclosions liées à des fêtes dans la région au début de l'automne.

Cette apparente stabilité épidémiologique ne doit toutefois pas entraîner une baisse de la garde des résidents de la région, selon des élus.

Il faut continuer comme ça. On est en zone orange et les restaurants, les commerces et les bars survivent à travers ça, note le député péquiste de Rimouski, Harold LeBel.

Harold LeBel à Rimouski avec le clocher de la cathédrale au loin derrière lui.

Le député péquiste de Rimouski, Harold LeBel

Photo : Radio-Canada / Denis Leduc

Selon M. LeBel, les élus de tous les paliers gouvernementaux du Bas-Saint-Laurent maintiennent une communication régulière afin de maintenir un message cohésif.

Cette concertation régionale, ce sentiment d’appartenance est fort et ça nous aide beaucoup, estime le député provincial. C'est quand on a entendu qu’on pouvait peut-être passer au rouge que tout le monde s’est parlé rapidement pour voir comment on pouvait agir.

Des éclosions sont toujours sous surveillance aux hôpitaux de Rivière-du-Loup et de Rimouski.

Le Bas-Saint-Laurent avait été particulièrement touché au début de l'automne alors que des fêtes près de La Pocatière ont entraîné plusieurs contaminations.

Le maire de la ville, Sylvain Hudon, se veut justement philosophe face à cette baisse notable de cas quotidiens.

Tout ce qui monte peut redescendre, rappelle-t-il. Soyons patients, ça peut changer vite, mais pour l'instant, c'est une belle tangente et j'espère que ça va rester comme cela. Mais vaut mieux être prudent!

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !