•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Optimisme pour la saison de ski à venir en Estrie

Deux skieurs au sommet de la montagne à Bromont regardent à l'horizon.

Les skieurs pourront dévaler les pentes de ski de l'Estrie cet hiver.

Photo : Radio-Canada / Émilie Richard

Radio-Canada

Radio-Canada avait déjà appris au cours des derniers jours que la saison de ski serait maintenue. L’annonce des mesures sanitaires à mettre en place, faite aujourd’hui par le gouvernement du Québec, n’a pas atténué l'enthousiasme des propriétaires de stations de ski de la région. 

Pour Charles Désourdy, président de Bromont, montagne d’expériences, la collaboration des usagers du parc aquatique cet été laisse présager un bel hiver. 

Je pense qu’on se fie aux gens [...] l’important c’est qu’il n’y ait pas trop de transmission et que les gens gardent leurs distances, dit-il. 

Bon nombre de clients de Bromont, montagne d’expériences, proviennent de zones rouges, particulièrement de la région de Montréal. Charles Désourdy ne croit pas que les mesures établies nuiront aux affaires. Faut que les gens de Montréal sortent, prennent de l’air! En autant qu’ils suivent les consignes, qu’ils gardent la distance, portent le masque, moi je n’ai aucun problème avec ça.

Le président de la station de ski souligne tout de même que certaines modifications seront apportées à l’expérience habituelle. Bien que les chalets seront ouverts pour permettre aux skieurs et planchistes de se réchauffer, il ne sera pas possible de s’y changer ni d’y laisser ses sacs. 

Le nombre de personnes qui peuvent s’y retrouver en même temps sera limité, ce qui entraînera des réductions du nombre d’usagers dans la montagne au même moment. 

Les journées froides il ya toujours un peu moins de gens, on n’envisage pas de problème de foule trop nombreuses, soutient Charles Désourdy. 

À la station Mont-Orford aussi on s’apprête à revoir l’organisation du site, même si l’agrandissement du bâtiment principal l'année dernière facilite la distanciation physique. Jacques Demers, corporation ski et golf Mont Orford ne manque pas d’idées pour aménager le site à l’extérieur du chalet. 

Pour inciter les gens à rester à l’extérieur [...] On va faire des installations qu’on n’a jamais vues ici pour être capable de s’adapter aux conditions qu’on aura à vivre cet hiver, lance-t-il. Des murs pourraient être érigés pour créer une espèce d’igloo à ciel ouvert où les skieurs pourraient s’installer à l’abri du vent et du froid.  

Chose certaine, l’ouverture des stations de ski aura un effet bénéfique sur le tourisme. Chez Tourisme Cantons-de-l’Est, on se prépare à lancer la passe L’Est Go qui regroupe 4 stations de ski dans les Cantons-de-l’Est. Cette année, la promotion se fera davantage auprès des Québécois. La directrice générale de Tourisme Cantons-de-l’Est, Francine Patenaude, reconnaît que la majorité des clients des stations de ski proviennent de zones présentement rouges. Elle se résout: On ne pourra pas tout contrôler

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !