•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grippe saisonnière : début des vaccinations pour tous

Une dose du vaccin contre la grippe dans les mains gantées d'une travailleuse de la santé, le 1er octobre 2020 à Vienne, en Autriche.

La province espère voir une augmentation de 20 % des vaccinations contre la grippe cette année.

Photo : Reuters / Lisi Niesner

Le gouvernement de l'Alberta a acheté 1,96 million de doses de vaccin antigrippal, pour sa campagne annuelle, qui débute le 19 octobre. C’est suffisant pour immuniser 45 % de la population de la province et, si toutes ces doses étaient administrées, ce serait une augmentation importante par rapport à la proportion de 33 % de personnes qui ont été vaccinées l'an dernier.

Les personnes les plus vulnérables, comme les résidents des centres de soins de longue durée, ont déjà accès au vaccin contre la grippe depuis le 13 octobre.

La province espère une augmentation de 20 % des vaccinations (Nouvelle fenêtre) contre la grippe cette année. Un objectif ambitieux, mais atteignable, selon Scot Simpson, professeur et directeur de la gestion de la santé des patients à la faculté de pharmacie de l'Université de l'Alberta.

En raison de la COVID-19, les gens sont de plus en plus conscients de leur vulnérabilité face à des virus et à des infections causées par des virus tels que celui de la grippe, dit-il. Ils comprennent que contracter la COVID-19 et la grippe en même temps peut entraîner de graves complications.

Qui a droit au vaccin de la grippe en Alberta?

- Le vaccin contre la grippe est fourni gratuitement aux personnes résidant en Alberta dans les pharmacies et les cabinets de médecin.

- Les cliniques de santé publique vaccinent les enfants de moins de 5 ans, les personnes qui n'ont pas de numéro d'assurance-maladie provincial, ainsi que ceux des communautés éloignées.

Scot Simpson utilise un modèle de recherche qui examine les croyances en matière de santé pour prédire le comportement futur de la population albertaine. Cette année, il prédit que les gens seront plus nombreux à se faire vacciner contre la grippe cet automne.

Tous ces discours sur un vaccin contre la COVID-19 ont accru la prise de conscience sur les vaccins contre d'autres maladies, pense le professeur de l'Université de l’Alberta.

Les pharmacies

Au cours de la saison grippale 2018-2019, 55 % des vaccins antigrippaux en Alberta  (Nouvelle fenêtre)ont été administrés par des pharmaciens. Pendant cette période, la moyenne nationale  (Nouvelle fenêtre)était de seulement 35 %.

Les pharmaciens de l'Alberta ont été parmi les premiers au Canada à obtenir le droit d'administrer des médicaments par injection, c’est ce qui explique ce phénomène, selon Scot Simpson.

Avoir des pharmacies dans chaque communauté, voire parfois jusqu’à trois ou quatre dans la même zone, signifie que l'accès est facilité pour le public, affirme-t-il.

De plus, les gens se sentiraient plus à l'aise dans une pharmacie plutôt que chez un médecin, où ils pourraient être exposés à des personnes atteintes d'une maladie plus grave, selon lui.

Certaines pharmacies prennent déjà des réservations depuis le début du mois pour vacciner la population. C’est le cas de Rob Heaton, propriétaire de la Cambrian Pharmacy, dans le nord-ouest de Calgary. La demande est forte, dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !