•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Hay River, une attaque d’ours interrompue avant de virer au drame

Un secteur résidentiel de Hay River, dans les Territoires du Nord-Ouest.

L'attaque s'est produite dans la nuit de jeudi à vendredi dans le secteur de Saskatoon Drive et Cranberry Crescent, à Hay River.

Photo : Anna Desmarais

Radio-Canada

Un homme de Hay River dit avoir volé au secours d’une jeune femme attaquée par un ours dans la nuit de jeudi à vendredi.

Roy Helmer, le témoin de l’attaque d’ours, raconte que l’incident s’est produit à côté de sa maison, à l'angle de Saskatoon Drive et Cranberry Crescent. Qualifiant la situation d’horrible, il dit qu'il a été réveillé vers 3 heures du matin par sa femme, qui avait entendu des cris.

Elle a regardé en direction de notre porche, et l'ours était sur la fille, dit Roy Helmer, qui n'est pas sûr de ce qui a conduit à cette situation.

Après un réveil en panique, il a saisi une statue en ciment et s'en est pris à l'animal. Juste avant, il a vu l'ours traîner sa victime loin du porche et commencer à la mutiler violemment.

Roy Helmer devant chez lui.

Roy Helmer s'est interposé entre l'ours et sa victime en utilisant une statue en ciment.

Photo : Anna Desmarais

J'ai ramassé la statue, j'ai couru là-bas et j'ai frappé l'ours. Et il a reculé juste assez pour que je puisse attraper les pieds de la femme et la traîner jusqu'au bas des marches pour l’amener chez moi, raconte-t-il, se disant heureux d’avoir pu sauver la vie de cette dernière.

La victime transportée à Edmonton

Glenn Smith, le responsable administratif de la Ville, a confirmé dans un courriel adressé à CBC/Radio-Canada vendredi qu’une équipe d'urgence a répondu à une attaque d'ours vers 2 h 50. Il a précisé que des soins médicaux avaient été prodigués, mais sans donner plus de détails.

La Gendarmerie royale du Canada a confirmé par la suite qu’une jeune femme blessée avait été transportée par les airs jusqu'à l’Hôpital d’Edmonton.

Roy Helmer n'a pas vu où l'ours s’en était allé l’ours après l’attaque, mais la police a affirmé que ce dernier avait été mis hors d’état de nuire.

Le personnel du ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles a été vu, vendredi matin, dans une zone boisée voisine, où des bandes de police avaient été déployées autour de quelques arbres. La GRC a confirmé que le ministère avait ouvert une enquête sur l'incident.

Avec les informations d'Anna Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !