•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le troupeau de caribou de la rivière George augmente pour la première fois en 27 ans

Un troupeau de caribou boréal qui court dans neige.

Il y a deux troupeaux de caribous migrateurs au Québec, soit le troupeau de la rivière George et le troupeau de la rivière aux Feuilles. (archives)

Photo : Autre banque d’images / Avec la gracieuseté de Brandon Pardy.

Radio-Canada

Le troupeau de caribous de la rivière George a augmenté de 47 % par rapport à 2018. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) estime qu’il comprend environ 8100 bêtes.

C'est la première fois depuis 1993 que l'inventaire aérien de ce troupeau est positif. À cette époque, la taille du troupeau était évaluée à 823 000 individus.

En juillet 2018, le troupeau a été estimé à environ 5 500 caribous, ce qui représente le plus bas niveau d’abondance connu pour cette population, peut-on lire sur le site du Ministère.

L'étude, menée en collaboration avec le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, constate également que le taux de survie des femelles adultes et des faons s’est amélioré au cours des deux dernières années.

Le troupeau de la rivière George a diminué de plus de 99 % depuis 1993, année du pic démographique de la population de caribous. Selon le Ministère, cet important déclin est attribuable à plusieurs facteurs, dont la détérioration de certains habitats, la chasse, les maladies et le développement du territoire.

La chasse sportive est interdite depuis 2012 du côté québécois de la frontière et depuis 2013 au Labrador.

Le troupeau de la rivière George se retrouve aux alentours de la rivière du même nom. La rivière George commence à environ 175 kilomètres à l'est de Schefferville et coule jusque dans la baie d'Ungava. Les caribous migrateurs de ce troupeau peuvent parcourir des distances moyennes de 2000 à 6000 kilomètres par année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !