•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cochlea Team : jeux d’évasion à emporter

Le jeu est offert autant en mobilité que sur un ordinateur de bureau.

Le jeu Wakanai peut s'utiliser sur différentes plateformes.

Photo : Avec la gracieuseté de Cochlea Team

Radio-Canada

Navire, jungle ou cachot; depuis septembre, la compagnie gatinoise Cochlea Team transforme des salons québécois en lieux de fiction et d’énigmes avec ses escape rooms virtuels. La petite équipe aux grandes ambitions est sur le point de frapper un coup de circuit : ses créations pourraient être offertes aux abonnés des bibliothèques de Gatineau dans les prochaines semaines.

Sauver des marins de la famine, attraper un papillon rare, aider un prisonnier innocent à s’évader : il y a un mois et demi, sept jeux d’évasion pour appareils mobiles signés Cochlea sont devenus accessibles gratuitement aux usagers du Réseau BIBLIO Outaouais.

Ces scénarios bilingues et adaptés aux différentes catégories d’âge, conçus de A à Z à Gatineau, ont depuis rejoint les collections d’une bibliothèque de Montmagny, ainsi que celles des Réseaux BIBLIO de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine et du Bas-Saint-Laurent. En tout, ces regroupements s’adressent à une population de près de 300 000 têtes.

L’abonnement au Réseau BIBLIO étant réservé exclusivement aux résidents des municipalités membres, les Gatinois en étaient exclus. Or, les cofondateurs de Cochlea Team, Céline Solmini et Jean-Maurice Rioux, ont reçu de bonnes nouvelles la semaine dernière, sept mois après avoir fait à la Ville une présentation qui était restée jusque-là sans réponse.

On est contents de pouvoir travailler avec Gatineau, parce qu’on est de Gatineau. Pour nous, c’est super important qu’on soit reconnus localement, se réjouit Céline  Solmini.

On était en France, un peu partout, mais on n’était pas à Gatineau.

Jean-Maurice Rioux, cofondateur de la compagnie Cochlea Team
Trois affiches de jeux de Cochlea Team.

Les jeux Le condamné, Wakanai et Le marais de Cochlea Team.

Photo : Cochlea Team

Une affaire de famille

Partenaires d’affaires et de vie, Céline Solmini et Jean-Maurice Rioux se sont lancés dans l’aventure en 2017. En quête d’un projet à construire en famille, les « entrepreneurs dans l’âme » se sont intéressés au jeu vidéo alors que ce domaine leur était nouveau.

On aime les énigmes et on aime challenger les gens. Il y avait le côté culture générale qui était important pour nous dans nos jeux, alors on s’est dit qu’on pouvait le mettre sous forme de quiz ou de casse-tête, détaille Céline Solmini.

Il fallait que ce soit narratif, et il fallait qu’il y ait vraiment du “challenge“ dans le jeu, donc l’“escape game“, c’était parfait pour nous.

Céline Solmini, cofondatrice de la compagnie Cochlea Team

En octobre 2018, les cinq membres de la « Team » ont testé un premier jeu de type meurtre et mystère à moitié virtuel dans le Vieux-Hull. Pari réussi : plus de 120 personnes ont tiré les vers du nez à des comédiens et résolu casse-têtes et charades à chacun des deux soirs de Hellscape.

Depuis, les publics de Gatineau, de l’Outaouais et de la France ont pu participer à plusieurs « openscapes », des hybrides entre jeux d’évasion et chasses au trésor en plein air.

Derniers jeux in situ de la liste : cet été, les familles ont pu sillonner le centre-ville de Gatineau (secteur Hull), le château Montebello et le Vieux-Aylmer à la recherche d’indices, moyennant un téléphone portable et une bonne paire de chaussures.

Accessible de son salon

À partir de chez eux, les abonnés aux bibliothèques concernées sont invités à télécharger l’application du jeu sélectionné, à imprimer ou recopier des codes chiffrés nécessaires pour débloquer des niveaux de jeu, puis à les disperser chez soi.

Ce qu’on ne voulait pas, c’était que les gens soient assis sur leur canapé et qu’ils jouent. On voulait les faire bouger en même temps, précise Céline Solmini.

L’offrande de Cochlea sera disponible sur le Réseau BIBLIO Outaouais pour une durée de trois ans. Huit nouveaux scénarios s’ajouteront à la collection dans les deux prochaines années, de même que des chasses au trésor pour les plus petits.

Des discussions sont en cours avec d’autres bibliothèques publiques et scolaires québécoises, et une autre équipe explore actuellement le marché torontois. Le duo espère ensuite faire davantage d’exportations en Europe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !