•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fonction « à proximité » sur Google Maps, pas toujours fiable

Le secteur de la réparation d'appareils électroménagers est la proie de fraudes, selon ce qu’a appris Marketplace.

Capture d'écran d'une carte de Toronto sur Google Maps.

Les recherches sur Google Maps mènent parfois à de fausses annonces.

Photo : Capture d'écran de Google Maps

CBC News

Si votre machine à laver tombe en panne et que vous cherchez à la faire réparer, méfiez-vous de ce que vous pouvez trouver sur Google Maps. Une enquête menée par l’équipe de Marketplace de CBC a révélé des pratiques commerciales douteuses qui nuisent au secteur de la réparation d'appareils électroménagers.

Lorsque Joseph Renaud, un résident d’Ajax, en Ontario, a voulu faire réparer le four de son locataire cet été, il a choisi une entreprise située près de chez lui et bien notée sur Google Maps.

Son nom est apparu [dans une recherche sur Google Maps] et elle avait de très bonnes critiques.

Joseph Renaud

Or, les coûts de réparation étaient beaucoup plus élevés qu’espéré, ce qui lui a mis la puce à l’oreille : Quelque chose ne semblait pas normal.

Ses doutes se sont amplifiés lorsqu’il a reçu le devis par courriel : la signature au bas du message n’était pas de la même compagnie. Après une recherche en ligne sous ce nouveau nom, il est tombé sur une compagnie située à quelque 50 km de son domicile, et les commentaires en ligne étaient peu reluisants. Et l’adresse indiquée sur Google Maps menait plutôt à un centre commercial.

Il me semble très étrange qu'ils utilisent une fausse adresse et disent qu'ils sont locaux [...], et il n'y a pas de magasin physique du tout. [...] Je pense que cela diminue la confiance des consommateurs et consommatrices.

Joseph Renaud

La compagnie utilise de faux noms et de fausses adresses pour mousser la visibilité de son entreprise d’électroménagers.

Une pratique répandue

Dans certaines régions, près de 50 % des entreprises locales de réparation d'appareils électroménagers qui apparaissent à la suite d’une recherche sur Google Maps semblent avoir recours à de fausses adresses. Les faux noms et les fausses adresses changent constamment, de sorte qu'une liste de compagnies peut apparaître sur l’application un jour et disparaître le lendemain.

Les fausses entreprises de réparation d'appareils électroménagers semblent toujours être à proximité de la clientèle dans une recherche sur Google Maps. Avec des noms et des adresses qui changent constamment, les gens peuvent voir des résultats différents chaque fois qu'ils effectuent une recherche.

Je pense que c'est contraire à l'éthique, et je pense qu'en tant que client, on mérite de savoir à qui on a affaire. On ne devait pas avoir à douter.

Joseph Renaud

Des tactiques similaires ont d’ailleurs été découvertes lors d'une enquête de Marketplace sur le secteur de la serrurerie au début de l'année.

Une pratique courante

Mike Blumenthal, un expert et consultant en recherche locale sur Google Maps, a mentionné lors de cette dernière enquête que les fausses annonces sont courantes dans les secteurs de la réparation d'appareils électroménagers, de la serrurerie et de la réparation de portes de garage.

Un homme, téléphone à la main, prend la pose devant un écran d'ordinateur montrant Google Maps.

Mike Blumenthal, un expert de Google Maps, affirme que le géant de la technologie pourrait faire plus pour réduire les fausses inscriptions.

Photo : Radio-Canada / Makda Ghebreslassie

Selon lui, sur certains marchés, près de 85 % des annonces de services à proximité sur Google sont fausses. Cette pratique semble créer une illusion de concurrence qui, toujours selon l’expert, cause préjudice à plusieurs niveaux.

Pourquoi Google laisserait-il de fausses annonces? [...] Google pense qu'elles ne sont pas très souvent vues et dans l'ensemble, elles ne le sont pas  [...] mais la réalité est que Google compte 95 % de recherches locales, explique-t-il.

Google ne fait pas son travail.

Mike Blumenthal

L’expert avance que le fait que Google n'investit pas plus de ressources dans la lutte contre les fausses annonces nuit à la population, aux entreprises locales et, finalement, à la confiance en Google.

Les plaintes encouragées

Bien que Google a des lignes directrices qui encadrent les inscriptions frauduleuses, la réglementation canadienne accuse un retard à cet effet.

Marie-Christine Vézina, conseillère principale en communication pour le Bureau fédéral de la concurrence, mentionne que la Loi sur la concurrence interdit à quiconque de faire des déclarations substantiellement fausses ou trompeuses pour promouvoir un produit ou un intérêt commercial.

Le Bureau encourage d’ailleurs toute personne qui suspecte des activités promotionnelles trompeuses à déposer une plainte via un formulaire en ligne.

Lorsqu'une plainte est reçue, les informations sont examinées afin de déterminer si une enquête doit être ouverte. La loi prévoit deux voies d'application possibles pour lutter contre les représentations fausses ou trompeuses et les pratiques commerciales mensongères : les tribunaux civils ou pénaux.

Selon le système pénal, une amende maximale de 200 000 $ ou une peine d'emprisonnement d’un an peuvent être imposées.

Au civil, le tribunal peut ordonner à une personne de cesser l'activité, de publier un avis ou de payer une sanction pécuniaire. Dans le premier cas, une personne physique peut être tenue responsable d'une amende pouvant aller jusqu'à 750 000 $, tandis qu'une société peut être tenue responsable d'une amende pouvant aller jusqu'à 10 millions de $.

Le rôle de Google

Le géant californien a déclaré à l’équipe de Marketplace qu'il prenait très au sérieux les faux lieux d'affaires, qu'il surveillait de près les escroqueries et que les fausses annonces seraient supprimées.

Après l’intervention de Marketplace, la plupart des fausses annonces de serrureries, notamment, n’apparaissent plus sur Google Maps.

En réponse au problème signalé, nous sommes en train de vérifier toutes les annonces de compagnies de réparation d'appareils créées au Canada, et nous sommes en train de supprimer celles qui nous semblent frauduleuses.

Un porte-parole de Google Canada

Si certaines fausses compagnies de réparation d'appareils électroménagers ont déjà été supprimées, elles réapparaissent souvent, parfois sous des adresses ou des noms différents.

Selon M. Blumenthal, tant que Google n'aura pas trouvé un moyen de mettre fin aux fausses annonces, le meilleur moyen de trouver une entreprise ou un service local est de demander conseil à ses proches.

Comment savoir si une entreprise est fausse

1. Si l'entreprise ne se trouve pas à l’endroit indiqué sur Google Maps.

2. Si l’entreprise ne compte que des avis à 5 étoiles sur Google.

3. Si vous lisez des commentaires qui mentionnent que l’entreprise n’est pas située à l’adresse indiquée.

Si vous soupçonnez une fausse annonce ou une fausse entreprise, alertez Google.

Comment alerter Google

1. Ouvrir le profil Google Maps de l'entreprise

2. Faire défiler vers le bas et cliquer sur Suggérer une modification

3. Choisir si vous souhaitez modifier des détails ou demander une suppression

4. Remplir le formulaire et cliquer sur Soumettre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !