•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une clinique de soins COVID-19 ouvre à Orléans

La patinoire numéro 3 transformée en clinique de soins COVID-19.

La patinoire numéro 3 du complexe récréatif Ray-Friel a été transformée pour accueillir la nouvelle clinique de soins COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté : Hôpital Montfort

Radio-Canada

La patinoire numéro 3 du complexe récréatif Ray-Friel situé au 1585 chemin Tenth Line dans le secteur d'Orléans à Ottawa accueille une clinique de soins COVID-19.

La clinique de l’Hôpital Montfort permet aux adultes et aux enfants de six mois et plus de se faire dépister sur rendez-vous ainsi que de se faire évaluer pour des symptômes de maladies respiratoires.

Les résidents pourront s’y présenter du lundi au vendredi de 8 h à 15 h 30. Toutefois, l’hôpital précise dans son communiqué que le jour de l’ouverture, le lundi 19 octobre, la clinique sera exceptionnellement ouverte de midi à 15 h 30.

Deux hommes installent une affiche au dessus d'une porte.

Centre de dépistage et clinique de soins COVID-19 à Orléans.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Le personnel est équipé de tests de diagnostic de base et de tests de laboratoire.

Ceux qui voudront se rendre à la nouvelle clinique devront prendre rendez-vous en ligne (Nouvelle fenêtre), comme c’est le cas partout en Ontario.

Selon Stéphanie LaPlante, gestionnaire des sites de Heron et Orléans, l'équipe sur le site pourra effectuer entre 300 et 400 tests de dépistage par jour, mais pourrait augmenter ce nombre à 800 si la demande se fait sentir.

Selon elle, il y a une diminution de l'achalandage des centres de dépistages d'Ottawa.

Ce qu'on voit dans les sites de la région, la quantité de gens qui se présentent pour faire un test a diminué dans les deux dernières semaines à peu près. On se questionne à savoir si c'est une combinaison du fait que c’est par rendez-vous seulement maintenant et on ne peut pas se présenter sur les lieux comme tel, explique Mme LaPlante.

Portrait de la femme devant un édifice.

Stéphanie LaPlante, gestionnaire des sites de dépistage de la COVID-19 de Heron et Ray-Friel à Orléans.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

À ce sujet, elle dit que son équipe pourrait être en mesure d'accommoder ceux qui se rendent sur place.

C'est sûr que nous on va accepter les gens, si on a la capacité de vous prendre et vous vous rendez sur place, on va vous prendre un rendez-vous juste à temps dans le fond.

Stéphanie LaPlante, gestionnaire des sites de dépistage de la COVID-19 Heron et Orléans

Mme LaPlante craint aussi qu’une peur se soit installée dans la communauté.

En anglais seulement

Le système ne sera disponible qu’en anglais afin que le service soit disponible le plus rapidement possible à la population de la région, indique l’hôpital.

Nous travaillons en étroite collaboration avec la compagnie ayant développé le système de réservation et la version en français devrait être disponible dans les prochains jours, assure-t-il. Sur place, le service devrait tout de même être offert en français et en anglais.

Équipement médical et ordinateurs.

Le centre de dépistage de l'aréna Ray-Friel à Orléans avant son ouverture, lundi.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Les personnes qui n’ont pas accès à Internet pourront appeler au 613-288-5353 pour prendre un rendez-vous.

Un emplacement accessible

L’Hôpital Montfort a sélectionné le complexe récréatif Ray-Friel puisqu’il répond notamment à des critères d’accessibilité et de proximité en plus d’offrir un environnement sécuritaire et suffisamment grand.

La clinique a été conçue pour recevoir des gens à mobilité réduite et en fauteuil roulant, peut-on lire dans le communiqué.

Affiche avec quelques consignes devant l'entrée des lieux.

L’Hôpital Montfort a sélectionné le complexe récréatif Ray-Friel puisqu’il répond notamment à des critères d’accessibilité.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Les usagers de la clinique ne devraient pas entrer en contact avec ceux du complexe récréatif, assure l’hôpital. Une nouvelle porte a été ajoutée au Complexe récréatif Ray-Friel pour permettre aux personnes qui viennent à la clinique d’entrer et de sortir sans aucun contact avec les personnes utilisant les autres services du complexe récréatif.

De plus, le système de ventilation de la patinoire numéro 3 est indépendant du reste du complexe.

Les autres centres de dépistage à Ottawa :

  • Clinique de soins COVID-19 sur le chemin Heron

  • Centre d’évaluation COVID-19, situé dans l’Aréna Brewer

  • Centre d’évaluation au volant de la COVID-19, situé au 330 chemin Coventry

  • Clinique de soins COVID-19 sur la promenade Moodie

    Équipement médical et ordinateurs.

    Le centre de dépistage de l'aréna Ray-Friel à Orléans avant son ouverture, lundi.

    Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

Une clinique réclamée depuis plusieurs semaines

De nombreux usagers ont dénoncé des temps d’attente trop longs dans les centres de dépistage dans la capitale fédérale au cours des dernières semaines.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Rappelons que des élus provinciaux et municipaux d’Ottawa avaient fait des démarches pour qu’ouvre un centre de dépistage de la COVID-19 à Orléans en août dernier.

En septembre, des sites temporaires avaient ouvert leurs portes afin de désengorger les centres de dépistage existants.

Avec les informations de Jean-François Poudrier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !