•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reconfinement partiel dans une autre région de l'Ontario

Doug Ford retire son masque pour un point de presse.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford (archives)

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

L'Ontario ajoute la région de York, en banlieue de Toronto, à la liste des zones chaudes, où les gyms, les cinémas et les salles à manger des restaurants sont fermés.

Ce changement entrera en vigueur lundi, et ce, pour une période de 28 jours.

Le premier ministre Doug Ford explique que « tous les indicateurs pointent dans la mauvaise direction » dans la région de York, y compris le nombre de nouvelles infections, d'hospitalisations et le taux de tests de dépistage positifs, qui est de 2,77 %.

La région de York se joint ainsi à celle de Peel ainsi qu'aux villes de Toronto et d'Ottawa, qui étaient déjà revenues samedi dernier à une version modifiée de l'étape 2 du déconfinement.

Je ne prends pas cette décision de gaieté de coeur, mais on doit prévenir la propagation du virus.

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

Le premier ministre Ford incite notamment les résidents à commander des plats à emporter auprès de leurs restaurants locaux pour assurer leur survie.

La région de York compte plus de 1,1 million d'habitants et regroupe entre autres les villes de Vaughan, d'Aurora, de Markham, de Richmond Hill et de Newmarket.

Des 712 nouveaux cas de COVID-19 recensés vendredi en Ontario, la région de York comptait 62 infections, après un total de 127 jeudi.

Malgré cette baisse d'un jour du nombre de cas, la ministre de la Santé, Christine Elliott, affirme que les projections demeurent préoccupantes pour la région de York, d'où le reconfinement partiel afin d'éviter une « deuxième vague très sévère ».

Elle ajoute ceci : Il faut agir dès maintenant pour garder nos écoles ouvertes et protéger les aînés dans les centres de soins de longue durée.

La ministre Elliott et le premier ministre Ford demandent aux résidents de la région de Halton, où les infections sont également en hausse, de bien respecter les consignes de la santé publique, pour éviter d'avoir à faire face eux aussi à un reconfinement partiel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !