•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stéréotypes racistes : Disney+ renforce son message d’avertissement

Un chat jaune joue du piano avec des baguettes chinoises.

Le personnage du chat siamois Shun Gon dans « Les aristochats » a été critiqué pour ses stéréotypes racistes envers les personnes asiatiques.

Photo : DisneyPlanet.fr

Radio-Canada

Un nouvel avertissement sera diffusé sur Disney+ en préambule de certains films classiques de Disney – dont Dumbo, Peter Pan et Les artistochats – pour informer l’auditoire qu’ils contiennent des stéréotypes racistes.

En novembre de l’an dernier, la plateforme Disney+ annonçait que la diffusion de certains des vieux films de Disney serait précédée du message suivant : Ce programme est présenté tel qu'il a été originellement créé. Il peut contenir des représentations culturelles datées.

Un an plus tard, l’entreprise renchérit avec un avertissement plus long et plus explicite.

Ce programme contient des représentations négatives et/ou un mauvais traitement de certaines personnes ou cultures, peut-on lire dans le nouveau message.

Ces stéréotypes étaient erronés à l’époque et sont encore erronés aujourd’hui. Plutôt que de retirer ce contenu, nous voulons reconnaître son effet négatif, en tirer des leçons et provoquer une conversation pour créer ensemble un futur plus inclusif, ajoute l'entreprise.

Disney s’engage à créer des histoires aux thèmes inspirants et ambitieux, qui reflètent la riche diversité de l’expérience humaine partout sur le globe.

Plusieurs classiques de Disney font référence de manière caricaturale à l’appartenance ethnique des personnages.

On peut penser à la scène des Aristochats (1970) où le chat siamois Shun Gon, aux traits et à l’accent asiatiques, joue du piano avec des baguettes chinoises, ou encore au film Peter Pan (1953), qui fait référence aux peuples autochtones en tant que peaux rouges, un terme aujourd’hui considéré comme une insulte raciste.

Le nouvel avertissement de Disney+ est accompagné d’un lien vers la page web Stories Matter (les histoires comptent) de Disney, qui porte sur l’effet positif des histoires représentant la diversité.

Avec les informations de BBC, et Variety

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !