•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Franco-Torontois signe un premier contrat professionnel avec le Toronto FC

Ralph Priso-Mbongue court sur un terrain de soccer, entouré d'adversaires.

Ralph Priso a rejoint l'académie du Toronto FC en janvier 2017.

Photo : Photo offerte par Toronto FC/Lucas Kschischang

Le Toronto FC s'est assuré les services d'un autre bel espoir de la province plus tôt cette semaine. Ralph Priso, un Franco-Torontois de 18 ans, a apposé sa signature au bas d'un premier contrat avec l'équipe, mercredi, marquant son passage chez les professionnels.

La nouvelle a d'ailleurs été célébrée en grande pompe à l'École élémentaire Pierre-Elliott-Trudeau, vendredi, à Toronto.

Marcelle Priso, la mère de Ralph, était attendue par des dizaines d'écoliers vêtus de rouge, de blanc ou de maillots d'équipes sportives pour souligner l'exploit de son fils.

Trois jeunes garçons portent des maillots rouges du Toronto FC.

Les enfants de l'École élémentaire Pierre-Elliott-Trudeau ont porté des maillots d'équipes sportives, vendredi, pour souligner la mise sous contrat du fils de l'une de leurs enseignantes.

Photo : Photo offerte par l'École élémentaire Pierre-Elliott-Trudeau

Aux anges, elle a fait suivre des photos et des messages de ses collègues à son fils.

C'est autant pour moi que pour elle, a lâché d'emblée le jeune homme, en entrevue. Je pense qu'elle mérite tout ça parce qu'elle s'est privée de beaucoup de choses, non seulement pour moi, mais pour mon frère (Hugo) aussi.

Juste pour nous donner l'opportunité de faire ce qu'on aime, elle a fait beaucoup de sacrifices et c'est pour ça que j'aime qu'ils aient fait ça à l'école. Ça lui donne un peu de reconnaissance et ça prouve que ce qu'elle a fait n'a pas été gaspillé!

Ralph Priso

L'athlète de 18 ans a fait ses cours à l'École élémentaire Gabrielle-Roy et l'École élémentaire La Mosaïque, qui appartiennent au même conseil scolaire, Viamonde.

C'est un exploit d'un jeune de notre conseil scolaire et ça mérite d'être souligné, d'autant plus que sa mère travaille avec nous, a indiqué au bout du fil Sylvain Gagnon, le directeur de l'école pour laquelle travaille sa mère. C'est une petite victoire d'un francophone comme nous et aussi d'un membre d'une minorité visible. Ce n'est pas rien.

Un joueur prometteur pour le TFC

L'annonce de la mise sous contrat du Torontois témoigne aussi de la mission que s'est donnée l'organisation : développer le talent d'ici.

Ralph-William Johnson Priso-Mbongue, de son nom complet, est devenu le 25e joueur de l'histoire du Toronto FC à signer un premier contrat dans la MLS en tant que joueur formé au club.

L'athlète de 18 ans avait rejoint la première équipe du TFC il y a quelques mois pour s'entraîner avec les meilleurs joueurs de l'organisation. L'entraîneur-chef, Greg Vanney, croit en son potentiel.

C'est un jeune homme qui ne baisse jamais les bras lorsqu'il fait face à un défi. Il a été confronté à plusieurs obstacles jusqu'ici et il les a toujours franchis, même avec la première équipe, a indiqué Vanney, qui s'est aussi dit impressionné par les performances du jeune homme lors de la Coupe du monde de soccer des moins de 17 ans, en octobre dernier.

Ralph Priso-Mbongue bataille avec un adversaire pour lui soutirer le ballon.

Ralph Priso a pris part à tous les matchs du Canada lors de la phase de groupes de la Coupe du monde de soccer des moins de 17 ans, au Brésil, en octobre 2019.

Photo : Avec l'autorisation de Canada Soccer

Une leçon de persévérance

Ralph Priso n'a jamais douté de ses chances de signer un premier contrat professionnel avec le Toronto FC, mais ses débuts n'ont pas été aussi faciles.

Quand j'étais plus jeune, j'ai fait beaucoup d'essais pour entrer à l'académie du Toronto FC et on ne m'a pas pris. J'ai tenté ma chance à 11, 12 et 13 ans et on ne m'a pas pris. À 14 ans, on m'a pris et en l'espace de deux mois, je suis devenu capitaine et titulaire indiscutable de l'équipe. Ensuite, on m'a surclassé. C'est là que j'ai pris confiance, raconte-t-il.

Je savais que si on me donnait ma chance, j'allais être en mesure de montrer que je suis au niveau pour me battre pour une place dans le groupe, rajoute le jeune homme qui a fait ses débuts professionnels en août 2019, avec la deuxième équipe du TFC.

À ce stade de la saison, l'équipe torontoise s'est déjà assurée d'une place en séries en dominant la MLS, et pourrait par conséquent permettre à ses jeunes joueurs de bénéficier de premières minutes de jeu dans le championnat.

Je travaille à l'entraînement pour cette opportunité donc on verra, note Priso, sourire en coin.

Si le passé est garant de l'avenir, l'entraîneur-chef ne risque pas de regretter de lui offrir une chance.

Le prochain match de l'équipe est prévu dimanche, au Connecticut, contre l'Atlanta United.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !