•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu vert à la saison de ski et de planche à neige, sous plusieurs conditions

Une skieuse profite de la neige à Cypress Mountain, en Colombie-Britannique.

Les Québécois pourront skier dès que les conditions le permettent.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Les adeptes de sports de glisse pourront profiter des joies de l'hiver, même en zone rouge. Le ministère du Tourisme confirme cependant que plusieurs restrictions sont mises en place pour limiter la transmission de la COVID-19.

Un guide de mesures sanitaires conçues pour les 75 stations de ski du Québec permettra de mieux comprendre les mesures à mettre en place pour dévaler les pentes lorsque la neige se pointera le bout du nez.

Le travail d’analyse des autorités a été exceptionnel et nous sommes heureux de pouvoir finaliser les préparatifs de la prochaine saison en vue d’assurer la sécurité des visiteurs et de tout le personnel œuvrant au sein de l’industrie, affirme le PDG de l'Association des stations de ski du Québec (ASSQ), Yves Juneau, dans un communiqué commun avec le ministère.

Cache-cou ou cagoule obligatoire

Les skieurs et planchistes devront toutefois recouvrir le bas de leur visage, avec un cache-cou ou une cagoule, lorsqu'ils attendent pour utiliser la remontrée mécanique et dans les télésièges et télécabines, et ce, autant en zone verte qu'en zone rouge.

Les chalets pour se réchauffer seront ouverts. Il faudra bien entendu y porter le couvre-visage et le nombre de visiteurs sera limité. Ces endroits seront surtout accessibles pour utiliser les installations sanitaires.

Dans les régions en zone rouge, les boutiques, cafétérias, locations de casiers et d'équipement ne seront pas accessibles. L'école de ski devra aussi fermer.

Dans les zones vertes à oranges, ces services seront accessibles, mais sous certaines conditions, dont le respect de la distanciation physique.

Des traces de motoneige sont visibles dans la neige sous les télésièges immobilisés.

Au printemps, la saison de ski s'est terminée abruptement en raison de la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

L'annonce de vendredi n'inclut pas les mesures à appliquer pour la pratique d'autres sports d'hiver, comme le ski de fond.

Encore la bulle familiale

En cohérence avec les consignes sanitaires qui sont dictées depuis plusieurs semaines déjà, les amateurs de glisse en zone rouge devront respecter la fameuse bulle familiale.

Ainsi, seules les personnes qui vivent sous un même toit pourront utiliser les télésièges et les télécabines en même temps. Deux personnes seules pourront s’installer dans la remontée, même si elles ne demeurent pas à la même adresse. Par contre, la distance de deux mètres devra être respectée.

Dans les autres zones, ce sera recommandé de limiter l'utilisation de la remontée mécanique aux personnes de la même bulle familiale.

Pour ce qui est des déplacements entre les zones rouges et les autres zones, les mêmes règles que celles en place actuellement s’appliqueront.

Ainsi, les consignes prévues dans la région de résidence des skieurs et planchistes devront être suivies, même s’ils se rendent à un centre de ski situé dans une zone moins restrictive, comme une zone orange.

Ces déplacements seront cependant non recommandés.

L’Association des stations de ski du Québec précise aussi qu'elle travaille présentement à accompagner les stations de ski afin qu'elles mettent en place un registre des visiteurs, une autre demande de la santé publique.

Aide financière pour les stations?

Le communiqué du ministère du Tourisme n'indique pas si de l'aide financière sera offerte aux stations de ski, principalement celles qui se retrouveront en zone rouge au cours de la saison.

Dans un communiqué distinct publié après celui du ministère, l'Association souligne que les mesures sanitaires auront des répercussions importantes sur les frais d'exploitation des centres de ski.

L’impact du plan sanitaire sur les revenus d’une station de ski en zone rouge sera majeur puisque les services de location d’équipements et les écoles de ski ne pourront être en opération, est-il écrit.

 Nous outillons nos membres pour faire face à la situation afin d’assurer la santé et la sécurité de tous, tout en offrant une expérience agréable aux skieurs. D’ailleurs, une vaste campagne de sensibilisation est en préparation par l’Association pour encourager les clients et le personnel en station à observer les consignes sanitaires de la prochaine saison , ajoute ensuite le PDG, M. Juneau.

Avec la collaboration d'Hadi Hassin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !