•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec dit oui à l'Halloween : des milliers de visages illuminés

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Deux enfants courent dans la rue avec des sacs pour ramasser des friandises. Ils sont déguisés pour l'Halloween.

Des enfants déguisés pour l'Halloween.

Photo : shutterstock / 9246263575 / 9246263575

Radio-Canada

Des sourires se sont dessinés sur le visage de nombreux enfants, jeudi, après l’annonce du premier ministre François Legault concernant l’Halloween.

La fête aura lieu le 31 octobre et les tout-petits pourront partir à la cueillette de bonbons comme à l’habitude, sous certaines conditions.

Spider Man, Mario et la Reine des neiges devront se contenter de déambuler dans les rues aux côtés des membres de leurs familles et renoncer, du moins pour cette année, à une ronde de porte-à-porte entre amis

Nombre de petits monstres songent déjà à se délecter de friandises, ce qui, bien sûr, rend leurs parents heureux.

La majorité des parents, j'imagine, vont être contents de cette décision. C'est une tradition et je pense qu'on peut faire ça de manière sécuritaire, a commenté une mère de famille, questionnée par Radio-Canada.

La distanciation physique devra être respectée tout au long de cette soirée festive. François Legault a d’ailleurs souligné, en conférence de presse, que l’idéal est de mettre des petits sacs et de rester à deux mètres du plat de bonbons

Le cœur à la fête

Dans certains quartiers de Saguenay, malgré l’incertitude, des citoyens avaient tout de même entrepris de décorer leurs maisons. Squelettes, toiles d’araignées et autres funestes ornements se sont frayé un chemin sur les galeries et perrons.

L’heure est maintenant à l’achat de sucreries et de citrouilles, lesquelles se faisaient plutôt rares dans certains supermarchés le week-end dernier. En raison des consignes gouvernementales qui tardaient à venir, des commerçants avaient revu leurs commandes à la baisse.

Le commerce Boutique première, spécialisé dans la vente de costumes, se réjouit de l’annonce gouvernementale. Certes, des pertes seront encaissées, mais des ventes sont tout de même à prévoir au cours des prochains jours.

Je pense que les parents vont quand même se déguiser, pour avoir le coeur à la fête prédit la copropriétaire Jessy Lajoie-Boily.

Pour ces grands, qui ne pourront pas tenir de fêtes costumées entre adultes, restera les bonbons en guise de consolation. Les étoiles dans les yeux des petits, aussi.

Avec Flavie Villeneuve

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !